26 Mars 2019

Congo-Brazzaville: Défense - Les FAC s'engagent à contrer les menaces et les risques de toutes natures

A l'occasion de l'ouverture de la période d'instruction, le 26 mars à Brazzaville, les éléments des Forces armées congolaises (FAC) se sont dits disposés à acquérir des savoir-faire leur permettant de maîtriser toute sorte de violence, conformément au contrat d'objectifs et de garantir le succès des armes de la République en tout temps et en tout lieu.

La période d'instruction est ouverte, au cours de laquelle les troupes réactivent les connaissances, développent les réflexes et la réactivité pour contrer toutes formes de menaces et de risques. A l'occasion, le chef d'état-major général (CEMG) des FAC, le général Guy Blanchard Okoï, a souligné que l'année 2019 est celle de la poursuite de la modernisation de l'outil de défense et de sécurité. « Tous les personnels doivent être responsables de ce qu'ils font et être convaincus de la portée nationale d'un travail bien fait », a-t-il fait savoir.

Se référant aux orientations du chef suprême des armées et à la lettre de mission du ministre de la Défense, le général Guy Blanchard Okoï a rappelé les cinq objectifs que les FAC doivent atteindre. Il s'agit notamment d'assurer en permanence la protection des concitoyens et des intérêts nationaux, de poursuivre de manière qualitative, l'instruction, l'entraînement et la préparation opérationnelle, de respecter les engagements nationaux et internationaux, d'assurer la gestion rationnelle de toutes les ressources mises à disposition. « Ces exigences constituent la base sur laquelle devra être menée l'instruction des hommes pendant cette année afin de leur permettre d'acquérir des savoirs, des savoir-faire ainsi que des savoir-être conformes à l'éthique professionnelle et à la morale républicaine », a déclaré le CEMG.

Pour réaliser les contrats d'objectif prescrits, le général Guy Blanchard Okoï a ordonné que la conduite de l'instruction et de l'entraînement, la formation continue des cadres, les conditions de vie et de travail des hommes, la sécurisation des événements majeurs soient au centre des préoccupations. Y compris l'enseignement systématique du droit international humanitaire, du règlement de discipline générale...

« Nous, officiers, sous-officiers, officiers mariniers, militaires du rang, matelots... , prenons l'engagement, conformément aux instructions du CEMG, de réaliser notre contrat d'objectifs et d'atteindre les objectifs prioritaires des FAC pour l'année 2019 en vue d'être prêts à maîtriser toute sorte de violence dans le strict respect des règles d'engament et de comportement », s'est engagé le lieutenant-colonel Richel Issassi Openda, commandant du 402e bataillon d'infanterie, au nom des FAC, pour le succès des armes de la République. Le CEMG a pris acte de cet engagement des soldats qui seront jugés aux résultats.

Congo-Brazzaville

Les proches des victimes de l'affaire Chacona réclament toujours justice

Treize jeunes garçons ont été retrouvés morts dans la nuit du 23 au 24 juillet 2018 dans le… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.