26 Mars 2019

Seychelles: Un nouveau programme pour augmenter la production agricole au pays

Les Seychelles devraient augmenter la production de poulet, de porc et de 15 variétés de légumes avec l'appui d'une initiative régionale sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle.

Les détails de cette initiative, le programme régional pour la sécurité alimentaire et la nutrition de la Commission de l'océan Indien, ou PRESAN, ont été dévoilés vendredi au ministère de la Pêche et de l'Agriculture. PRESAN bénéficie du soutien de l'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

Antoine Moustache, secrétaire principal à l'agriculture et coordinateur de l'initiative aux Seychelles, a déclaré que le programme soutenait les projets commerciaux local pour les opportunités locales et régionales du secteur agricole.

«Nous devons voir comment nous pouvons augmenter les produits locaux. Nous allons utiliser notre plan d'agriculture complet lancé récemment pour aller de l'avant avec l'appui de PRESAN. Le plan prévoit trois objectifs spécifiques, deux pour les productions de viande - porc et poulet - et un troisième pour les autres produits agricoles », a expliqué M. Moustache.

Un élevage de volailles sur île Denis. (Seychelles Nation) Photo License: CC-BY

Selon M. Moustache, avec ces objectifs d'ici 2021, 50% de la viande de poulet et de porc consommés devraient être produits localement. Le plan prévoit également des possibilités d'importation et d'exportation de produits agricoles parmi les îles de l'océan Indien.

«Une fois ces objectifs atteints, nous explorerons ce que les Seychelles pourraient acheter auprès des autres îles. Le riz, par exemple, est produit à Madagascar, qui possède également les terres les plus fertiles pour l'agriculture de la région », a déclaré M. Moustache, qui a ajouté que les carottes, les oignons et le bœuf sont d'autres produits pouvant être obtenus dans la région.

PRESAN est le fruit de l'initiative de la Commission de l'océan Indien dont les États membres ont fait de la sécurité alimentaire et nutritionnelle une priorité politique. Le programme ambitieux mis au point avec l'aide de la FAO s'adresse aux producteurs, aux consommateurs, au secteur privé et plus généralement au renforcement et à l'amélioration du commerce des produits agricoles et alimentaires dans la région de l'océan Indien en réduisant les déficits commerciaux et nutritionnels.

Catherine Rakotomanga, directrice de l'unité régionale de la COI pour la sécurité alimentaire et la nutrition (COI-URSAN), créée pour faciliter la mise en œuvre du programme régional, a déclaré que PRESAN «soutient chaque pays pour assurer d'une part la sécurité alimentaire et nutritionnelle de sa population et ensuite encourage l'exportation du surplus. "

Mme. Rakotomanga, qui est basé à Madagascar, a ajouté que cela ne peut être fait qu'après "l'établissement d'une qualité de normes, la disponibilité d'infrastructures d'exportation et les accords entre les États membres".

M. Moustache a ajouté qu'avec les Seychelles - un groupe de 115 îles de l'océan Indien occidental - axé sur l'aquaculture, il était possible d'exporter des prises accessoires vers d'autres îles.

M. Moustache a déclaré qu'actuellement 60% des terres agricoles de la nation insulaire sont sous-utilisées et espère qu'avec le plan exhaustif de la nation insulaire cela permettra de remédier à cette situation.

Seychelles

Le festival Afrobeat se tiendra ce week-end dans la capitale des Seychelles avec un musicien ghanéen

Les Seychelles apporteront de la musique d'Afrique occidentale sur ses rivages lors du tout premier festival Afrobeat le… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Seychelles News Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.