26 Mars 2019

Congo-Kinshasa: Louise Mushikiwabo invite les femmes entrepreneures au travail

La secrétaire générale de l'organisation internationale de la francophonie, Madame Louise Mushikiwabo, lors de sa visite de travail de 72h00 en RDC, n'avait pas manqué d'échanger avec les femmes entrepreneures de la fédération des entreprises du Congo, afin de les inciter à participer au développement de la RD. Congo.

Cette rencontre qui s'était déroulée le samedi 23 mars 2019, au siège du patronat congolais, était véritablement riche en enseignement, surtout pour les participantes.

En effet, la vice-présidente nationale de la Fédération des entreprises du Congo (FEC) en charge des femmes entrepreneures de la RDC, Eliane Munkeni Kiekie, s'est dit satisfaite de voir la Secrétaire générale de l'OIF, tenir sa promesse faite l'année passée, qu'elle reviendra dans les six prochains mois pour aider les femmes entrepreneures de la RD. Congo, de palper leurs réalisations afin que leurs activités puissent se développer et de connaître une évolution à grande échelle. C'est pourquoi, sans aller par quatre chemins, elle a tenu à remercier Louise Mushikiwabo.

Une priorité

Au cours de ce partage entre femmes, Madame Eliane Munkeni a soulevé une priorité devant permettre aux femmes entrepreneures à bien faire tourner leurs activités. « C'est la formation », a-t-elle signifié. Et ce, avant d'ajouter que : « Nous devons commencer par une couveuse qui est un endroit où nous allons former d'abord toutes les mamans. Ne nous trompons pas, ça ne sert à rien de commencer à faire les affaires, si l'on n'est pas informé. Notre priorité est d'identifier les femmes et les former. Une fois formées, nous pouvons les aider, comme nous travaillons en collaboration avec le guichet unique de création d'entreprises, il va nous aider à créer des entreprises», a-t-elle indiqué.

Dans la ligne droite, elle a sollicité un espace à la Francophonie de pouvoir soutenir et faire la promotion des réalisations des femmes congolaises. A la suite de cette formation, les femmes peuvent soumettre leurs projets à la Fédération des entreprises du Congo, qui pourra les aider à créer des entreprises.

Une satisfaction

Cette rencontre très enrichissante, un bon cadre qui a facilité des axes de collaborations entre l'OIF et la FEC. Dans la foulée, la Directrice d'Equity Bank, Edwige Takassi a salué les efforts collectifs des femmes entrepreneures. Pour sa part, Madame Rosalie Biuma, cadre à la Confédération nationale des producteurs agricoles du Congo (CONAPAC), de son côté, a exprimé sa satisfaction pour avoir pris part à ladite rencontre avec la patronne de l'OIF. A en croire ses propos, le vrai entreprenariat de la femme commence par la production, encore que tout ce que les entrepreneurs transforment, vient de la production. Il sied de noter qu'Eliane Munkeni a fait appel à toutes les présidentes des associations et à toutes les femmes entrepreneures sans distinction, les invitants à venir travailler avec la FEC, pour justement bien s'organiser, être indépendantes avant de compter sur l'appuie de l'OIF.

Congo-Kinshasa

Formation du gouvernement - Ultime tête-à-tête entre Félix Tshisekedi et Joseph Kabila

En pourparlers le 22 juillet à Nsele, les leaders de deux regroupements qui forment l'actuelle coalition au… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.