Congo-Kinshasa: La surveillance et la collecte des données sur la Traite des êtres humains au menu d'un atelier

L'historique de la collecte des données dans la région de la SADC, les motifs pour le développement d'un système de collectes des données, le flux des données dans le système régional de collecte des données ainsi que des exercices pratiques, ont fait l'objet d'étude au cours d'un atelier bilatéral RDC-Angola sur la surveillance et la collecte des données sur la traite des êtres humains dans les frontières communes, tenu du 19 au 21 mars à Soyo.

Ces travaux dont l'ouverture a été présidés par Mme Leira, administrateur du territoire de Soyo en présence du Représentant du gouverneur de la province du Zaïre en Angola, a indiqué mercredi M. Joseph Ditunga, point focal national de la lutte contre la Traite des êtres humains qui a conduit une délégation de la RDC.

L'atelier a concerné les services et les institutions (la police, la migration, la justice, le Genre et famille, le Travail et l'emploi, les Affaires sociales) de deux provinces frontalières : la province du Kongo Central en RDC et celle du Zaïre en Angola, impliqués dans la lutte contre ce fléau.

Les objectifs de l'atelier étaient notamment d'apprendre les techniques de collecte des données sur la Traite des êtres humains, de faire la différence entre la Traite des êtres humains et le Trafic illicite des migrants ainsi que d'avoir des indicateurs sur les victimes.

La délégation de la RDC a discuté avec les organisateurs de la prochaine tenue à Kinshasa, d'un atelier sur un avant-projet de Loi portant sur la lutte contre la traite des êtres humains en RDC ; notant que la RDC est le seul pays membre de la Communauté de développement de l'Afrique australe(SADC) ne disposant pas d'un instrument juridique spécifique en matière de la lutte contre la Traite des êtres humains.

Le cadre légal et stratégique international portant sur la Traite des êtres humains (TIP), la différence entre TIP et SOM, le cadre légal Angolais portant sur la Traite des personnes, le cadre légal de la RDC portant sur la Traite des personnes , les techniques d'entretiens avec les victimes, y compris les exercices pratiques sont des matières qui ont abordées au cours de cette rencontre.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.