Mozambique: Viettel devient le seul opérateur de télécommunications à reprendre des services au Mozambique après Idai, un cyclone tropical violent

communiqué de presse

Maputo, Mozambique — Movitel, une marque de Viettel, est devenu le premier et le seul fournisseur de télécommunications à reprendre ses services au Mozambique après le passage dévastateur du cyclone tropical violent, Idai, qui a ravagé le pays, tué des milliers de personnes et causé des dégâts importants dans les zones touchées.

Les services complets de Movitel devraient reprendre à la fin du mois.

« Après le cyclone tropical violent Idai, de nombreuses routes du Mozambique ont subi de graves glissements de terrain, et par conséquent, les déplacements ont donc été très difficiles et la reprise après incident a été sérieusement affectée. Nous nous attendons d'ici le 30 mars à ce que les incidents soient complètement résolus et que tout le système de télécommunications au Mozambique soit rétabli », a déclaré M. Do Manh Hung, directeur général de Viettel à l'échelle mondiale.

Idai, qui est considéré comme la pire catastrophe climatique ayant frappé l'hémisphère sud, a commencé, le 14 mars, à approcher le Mozambique, le Malawi et le Zimbabwe. Avant même d'arriver, la tempête avait déjà presque tout endommagé dans les zones touchées, avait provoqué de graves inondations et fait des milliers de morts.

Viettel a été alerté des conséquences de la tempête sur son réseau de Movitel comprenant 273 stations émettrices-réceptrices de base. Elle a donc immédiatement commencé à définir son plan de mesures correctives.

Selon M. Do, Viettel a affecté 30 techniciens sur les marchés africains, y compris au Burundi et en Tanzanie, afin de remédier aux incidents pour Movitel, tandis que les techniciens de Movitel et les équipes de secours vietnamiennes, burundaises et tanzaniennes ont été chargés de réparer les systèmes de câbles et les stations émettrices-réceptrices de base touchées par le cyclone.

Actuellement, Movitel a récupéré 75 % de ses stations émettrices-réceptrices de base et les stations restantes sont en cours de reprise.

En plus d'aider le pays à récupérer ses services de télécommunications, Movitel a fait don de 50 tonnes de vivres et a reconstruit des maisons pour les habitants des zones touchées. La société a également donné 30 MZN (environ 0,5 USD) aux clients des zones touchées et a proposé au moins 20 000 cartes SIM à échanger. Dans les zones inondées, Movitel a réduit le prix des appareils 2G de 3 USD et remplacé les batteries des appareils achetés chez Movitel.

Selon les statistiques, le nombre d'abonnés Movitel ayant perdu la connexion pendant la tempête a atteint près de 290 000. Cependant, avec les promotions et le support des ventes, la consommation initiale a été rétablie à la normale quelques jours seulement après le passage d'Idai.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: PR Newswire

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.