Tunisie: Ouverture d'une enquête sur la mort d'un cadre de la prison civile de Sfax

Tunis — Le ministère public a autorisé dimanche le Tribunal de première instance de Sfax 2 à ouvrir une enquête sur les circonstances de la mort du cadre de la prison civile de Sfax, Taher Kamergi, conformément à l'article 31 du Code des procédures pénales, a indiqué le porte-parole officiel des tribunaux de Sfax et assistant du procureur général de la Cour d'appel, Mourad Turki au correspondant de l'agence TAP dans la région.

Turki a expliqué que les données préliminaires montraient que le décès de feu Kamarji était provoqué par une asphyxie au monoxyde de carbone à la salle de bains. Selon Turki, le dossier avait été confié au juge d'instruction du quatrième bureau du Tribunal qui a été chargé de mener les enquêtes nécessaires sur l'incident.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.