28 Mars 2019

Afrique: Africa 2020 - La France offre une opportunité aux acteurs malgaches

Didier Montagné, le directeur de l'IFM, sollicite la participation de tous les acteurs malgaches à l'Africa 2020.

Africa 2020, le projet du président français Emmanuel Macron, se met en place. Il vise à multiplier les échanges entre les acteurs africains et le public français.

Une grande opportunité. Africa 2020 se déroulera de juin à décembre de l'année prochaine sur toute la France et laisse la part belle aux acteurs africains de s'exprimer devant le public français. Il cible cinquante-quatre États d'Afrique, dont Madagascar. Les intéressés doivent vite réagir avant la fin du mois de mars de cette année.

Presque tous les domaines de l'art sont invités à participer à ce projet : Art plastique, photographie, performance, musique, théâtre, danse, cirque, cinéma, littérature, mode, design, architecture, jeux vidéo, gastronomie, sports urbains et même les technologies, et le domaine de l'entrepreneuriat et développement durable.

Les thèmes porteront sur l'oralité, l'économie et fabulation, les archivages d'Histoires imaginaires, la fiction et les mouvements (non) autorisés, les systèmes de désobéissance.

Les équipes artistiques souhaitant participer à ce projet doivent adresser leur proposition, avant la fin mars à l'Institut français de Madagascar ou IFM et les Alliances françaises de Madagascar qui les soumettront aux chargés de mission Africa 2020 de l'Institut français ou IF de Paris.

Les opérateurs africains adresseront un pré-projet directement aux chargés de mission de l'IF Paris. Si l'analyse est positive, l'IF Paris met les équipes artistiques ou l'opérateur africain en relation avec un opérateur français. Dès lors, ils sont partie prenante de l'élaboration du projet final.

Un point de vue africain

Les institutions françaises sont encouragées à construire des propositions d'envergure, à forte visibilité en partenariat avec des acteurs africains. Cinq professionnels africains et cinq représentants de ministères français se chargeront de sélectionner les propositions méritantes qui vont composer l'Africa 2020.

Annoncée en 2017 à Ouagadougou par le président Emmanuel Macron, l'organisation en France d'Africa 2020 s'inscrit dans le cadre d'un partenariat renouvelé avec l'Afrique, un continent qu'il a défini comme « multiple, fort et pluriel où se joue une partie de notre avenir commun ». « Un des objectifs consiste à multiplier les opportunités de rencontre entre acteurs africains et le public français. C'est une grande opportunité qui s'offre à tous les acteurs malgaches », souligne Didier Montagné, directeur de l'IFM.

L'Africa 2020 se présente comme une invitation à regarder et comprendre le monde d'un point de vue africain.

Madagascar

Prostitution estudiantine - Un phénomène tabou qui prend de l'ampleur

A Ankatso et Ambohipo, comme à Andrainjato, à Barikadimy et ailleurs, la prostitution étudiante est… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.