Cameroun: Les universités de Paris Sud, de Douala et l'institut ISTAMA désormais main dans la main

Un accord de partenariat tripartite entre ces trois structures universités a été signé ce mercredi 27 mars en présence de leurs responsables.

La professionnalisation des enseignements est un impératif pour le système éducatif camerounais. Il faut pouvoir mettre sur le marché de l'emploi des étudiants capables d'intégrer immédiatement le monde professionnel. C'est dans cette optique et dans cette quête perpétuelle que les dirigeants des formations universitaires camerounaises qu'elles soient du public ou du privé se lancent depuis un moment à la recherche de l'expertise internationale.

Pour illustrer cette volonté réelle, l'université de Paris sud avec a sa tête sa présidente est arrivée au Cameroun avec une délégation de huit autres dirigeants de cette institution universitaire. Au menu de leur séjour au Cameroun, la signature d'un partenariat tripartite entre l'université de Paris sud, l'institut ISTAMA et l'université de Douala.

Ce partenariat va faciliter la professionnalisation des enseignements et l'employabilité des étudiants qui sortiront prochainement de ces écoles avec l'avènement des filières professionnelles et des filières d'ingénieurs ceci afin que les diplômes délivrés par ISTAMA aient la même valeur et la même reconnaissance que ceux délivrés à Paris.

Il faut dire que l'université de Paris est particulièrement réputée pour le niveau très élevé de sa recherche, tout particulièrement en mathématiques et en physique, apportant des contributions majeures à la compréhension du monde et de l'univers, tout en servant de socle à de nombreuses recherches en informatique, en chimie et en biologie.

Ses objectifs sont tels qu'au 1er janvier 2020 elle se transformera en université Paris-Saclay avec l'ensemble de ses partenaires universités, écoles et organismes de recherche. Aussi, sa recherche de haut niveau et ses formations tournées vers l'avenir et l'avenir et l'emploi placent l'université Paris-Saclay. Elle confortera ainsi son positionnement au sein des grandes universités mondiales et son attractivité vis-à-vis des étudiants, des enseignants et des enseignants-enseignants chercheurs, des chercheurs et des personnels techniques et administratifs qui sont les artisans de l'ensemble de ses missions et en assurent son prestige.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.