28 Mars 2019

Congo-Kinshasa: Lutte contre la criminalité - La police interdit la circulation des véhicules avec paque d'immatriculation bâchée ou de couleur bleue

La police de la ville de Kinshasa a interdit la circulation des véhicules avec paque d'immatriculation bâchée, avec plaque d'immatriculation de couleur jaune ou bleue, pour lutter contre la criminalité dans les grandes agglomérations, a annoncé ce jeudi 28 mars à Kinshasa, le porte-parole de la police, le colonel Pierrot Mwanamputu.

La police nationale congolaise veut ainsi renforcer ses effectifs pour lutter efficacement contre la criminalité à Kinshasa. Elle compte ainsi récupérer tous les éléments affectés à la garde des personnalités privées. Une réunion au commissariat général de la PNC avec les responsables des sociétés de gardiennage est prévue le 3 avril prochain.

« C'est dans le cadre de la recrudescence de la criminalité dans les grandes agglomérations, le ministre de l'Intérieur et sécurité a demandé aux forces de l'ordre de lister des mesures pour endiguer la criminalité dans les grandes agglomérations. Et parmi ces mesures-là, il y a eu cette mesure qui a été prise pour qu'on puisse interdire la circulation des véhicules avec paque d'immatriculation bâchée, avec plaque d'immatriculation de couleur jaune ou bleue et avec sans plaque d'immatriculation, avec gyrophare et sirène. Et donc l'opération que mène pour l'instant la ville province de Kinshasa c'est de débarrasser ces véhicules-là dans l'objectif de lutter contre le phénomène criminel », a expliqué le colonel Mwanamputu.

Congo-Kinshasa

Inquiétude au sujet de contrats attribués à l'homme d'affaires Jammal Samih

En République démocratique du Congo (RDC), le président Felix Tshisekedi a visité plusieurs… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.