Centrafrique: Le Conseil de sécurité exhorte les parties centrafricaines à appliquer l'accord de paix

Photo: Minusca
Les Présidents de la RCA, du Soudan et de la Commission de l'Union africaine et 14 groupes armés ont paraphé l'accord de paix et de réconciliation centrafricaine à Khartoum au Soudan le 5 février 2019.
29 Mars 2019

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a exhorté jeudi les parties centrafricaines à appliquer « de bonne foi et dans les meilleurs délais » l'accord de paix en Centrafrique.

Le 6 février à Bangui, le gouvernement centrafricain et 14 groupes armés ont signé un Accord politique pour la paix et la réconciliation après des négociations menées à Khartoum, au Soudan.

La mise en œuvre de cet accord doit permettre de « répondre aux aspirations exprimées par les citoyens centrafricains en matière de paix, de sécurité, de justice, de réconciliation, d'inclusion et de développement », a précisé le Conseil dans une déclaration de presse.

Mardi dernier, le Conseil a entendu le Représentant spécial du Secrétaire général en République centrafricaine (RCA), Mankeur Ndiaye. Le nouveau chef de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation (MINUSCA), qui a pris ses fonctions au début du mois, a informé les membres du Conseil sur les résultats des consultations la semaine dernière entre le gouvernement centrafricain et les 14 groupes armées à Addis-Abeba, en Éthiopie.

Les consultations avaient été organisées du 18 au 20 mars à l'invitation de l'Union africaine (UA) et de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC), avec le soutien des Nations Unies.

Les membres du Conseil de sécurité ont pris note de l'annonce d'un nouveau gouvernement par les autorités centrafricaines à la suite des consultations d'Addis Abeba. Ils se sont félicités du consensus auquel sont parvenus les parties signataires de l'accord politique pour la paix et la réconciliation en RCA concernant la formation d'un gouvernement inclusif conformément à l'article 21 dudit accord.

Lire aussi | Centrafrique : le chef de l'ONU salue la formation d'un gouvernement inclusif

Le Conseil a également salué l'engagement de l'UA, de la CEEAC et de l'ONU et appelé les pays voisins, les organisations régionales et tous les partenaires internationaux à soutenir la mise en œuvre de l'accord de paix en RCA.

Les membres du Conseil de sécurité ont exprimé leur ferme soutien au nouveau chef de la MINUSCA dans l'accomplissement de sa mission, et ont convenus de continuer à suivre de près la situation en RCA.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Organisations Internationales et l'Afrique

Plus de: UN News

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.