Congo-Kinshasa: USA - Félix Tshisekedi sera reçu par Mike Pompeo

à gauche: Président de la RDC, Felix Tshisekedi. En Haut à droite: Drapeau de la RDC En bas à droite: Drapeau des USA

Le vif souhait des Etats-Unis d'Amérique de collaborer étroitement avec la République Démocratique du Congo prend de plus en plus forme. Après avoir parcouru quelques pays africains dans le cadre du renforcement des relations diplomatiques, le Président de la République Félix Tshisekedi se rendra au pays de l'Uncle SAM du 3 au 5 avril 2019 où il sera reçu par Mike Pompeo, le chef de la diplomatie américaine.

Apparemment, estime certains analystes, cette rencontre traduit le souhait du Gouvernement des USA de collaborer et travailler avec la République Démocratique du Congo et son Président dans l'idée d'accompagner son pouvoir. "Nous sommes déterminés à travailler avec lui pour la mise en œuvre de son programme visant à combattre la corruption, renforcer l'Etat de droit, améliorer la sécurité, protéger les droits humains et promouvoir la croissance économique par une hausse des investissements étrangers et du commerce notamment, avec les Etats-Unis", a déclaré Robert Palladino, porte-parole de la diplomatie américaine.

Jusqu'ici, à voir comment le décor est planté, il n'est pas prévu un tête-à-tête entre Félix Tshisekedi et le Président américain Donald Trump.

Même si pour plusieurs langues, pour des raisons de haute considération, il devrait en principe être reçu personnellement par son homologue.

Pour ce qui est du reste, les USA réitèrent leur volonté à accompagner la RDC dans la résolution de ses problèmes parmi lesquelles la maladie à virus Ebola et l'instauration de la paix.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.