Congo-Kinshasa: Législatives nationales et provinciales - Le rendez-vous confirmé à Yumbi, Butembo et Beni

Commision Électorale Nationale Indépendante ( CENI)

Les congolais de Beni, Butembo et Yumbi devront se choisir leurs Députés nationaux et provinciaux, ce dimanche 31 mars 2019, conformément au calendrier de la CENI, tel que réaménagé.

Les filles et fils de ces trois coins du territoire national vont finalement panser leurs plaies, quand bien même le vin a été tiré en ce qui concerne leur exclusion à l'élection du Président de la République déjà investi. Cette bonne nouvelle a été confirmée sur les antennes de la radio nationale congolaise, dans la nuit d'hier, 28 mars 2019, peu avant minuit. A la même occasion, la présidence de la République a dû se replier vis-à-vis de l'installation du bureau provisoire de la Chambre Haute du Parlement congolais, le Sénat. Ce samedi, 30 mars 2019, conformément à la Constitution, les élus des élus vont se rendre à leur prestigieux hémicycle, où leur bureau provisoire va être installé à la succession de l'ancienne équipe que coiffait Kengo wa Dondo.

Mythe ou réalité ?

L'information a été livrée à l'opinion hier tard, dans la nuit. Les élections sont confirmées à Beni, Butembo et Yumbi. C'est dans un communiqué officiel lu sur les antennes de la radio télévision nationale congolaise, RTNC que la présidence de la République a rassuré à propos des mesures sécuritaires dans ces trois zones à conflits armés. A dire vrai, c'est en effet, ce dimanche 31 mars 2019, le jour-J du rendez-vous tant attendu à Beni, Butembo et Yumbi, entre les agents de la CENI et les congolais de ces trois milieux du pays. La machine à voter sera là, les urnes et autres isoloirs aussi. Après le rendez-vous manqué du dimanche 30 décembre 2018, jour du triple scrutin, voici venue l'heure de sanctionner les candidats engagés dans la course à la députation aussi bien nationale que provinciale à Butembo, Beni et Yumbi.

Le Sénat s'installe demain

Tel un coup de tonnerre, la surprise a été grande. La présidence de la République note que plus rien n'empêche l'installation du bureau provisoire du Sénat. A en croire le communiqué lu sur les antennes de la Rtnc, hier, les magistrats ont fait leur travail et apporté les résultats nécessaires aux services attitrés de la présidence. Dans cette optique, il sied d'indiquer que, conformément à la Constitution, c'est au plus tard dans quinze jours suivant l'élection des Sénateurs que le bureau provisoire du Sénat est censé être installé. Ce dernier sera chapeauté par le plus vieux d'entre les Sénateurs ainsi que les deux Benjamins. A ce titre, l'élue du Haut Katanga, Francine Muyumba figurera parmi les trois élus des élus qui présideront le bureau provisoire de la Chambre Haute du Parlement dès demain, samedi 30 mars 2019.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.