28 Mars 2019

Ghana: Damana Pickass revient sur sa mésaventure avec Interpol

Damana Pickass revient sur son arrestation, le lundi 25 mars 2019. Il raconte aussi comment il a pu se tirer d'affaire, le lendemain.

Le lundi 25 mars 2019, aux environs de 11h (Gmt), Damana Pickass, pour des besoins de nécessité, s'est rendu à la Direction de l'immigration à Accra au Ghana. Son objectif, se faire établir une carte de séjour pour faciliter ses déplacements.

« C'est dans les vérifications qu'ils se sont rendus compte qu'il y avait un mandat d'arrêt lancé contre moi. La Direction de l'immigration m'a donc remis à Interpol Ghana », a fait savoir l'exilé, interrogé par le confrère Linfodrome.

« Il a expliqué que son arrestation est liée au mandat d'arrêt lancé en 2017, à la suite des attaques de commissariats de police et de Brigades de gendarmerie en Côte d'Ivoire », indique le confrère.

Pour se tirer d'affaire, il explique que « toutes les dispositions ont été prises avec en première ligne le président Koné Katinan. On s'est débattu. Et compte tenu de l'absurdité du dossier, ils m'ont relâché sous caution », conclut-il.

Ghana

Améliorer la qualité, booster les rendements

L'assemblée générale de l'Agence des cafés Robusta d'Afrique et de Madagascar (Acram) se… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.