29 Mars 2019

Afrique: Distinction - Un Africain remporte le prix du meilleur enseignant du monde

Photo: Varkey Foundation
Cette image fournie le 24 mars 2019 par le Global Education and Skills Forum, une initiative de la Fondation Varkey, montre l’enseignant kenyan Peter Tabichi (au centre) brandissant le trophée du Global Teacher Prize (GTP) après avoir remporté le prix d’un million de dollars une cérémonie officielle à Dubaï présentée par l'acteur australien Hugh Jackman (centre-gauche) et à laquelle assistait le prince héritier de Dubaï Hamdan bin Mohammed Al-Maktoum (centre-droite).

Grâce à son dévouement et ses multiples actions à l'égard des élèves les plus défavorisés de son village, Peter Tabichi, un instructeur de mathématiques et de physique, a été désigné meilleur enseignant du monde à la soirée du Global teacher prize, le week-end dernier, à Dubaï.

Figurant parmi les dix finalistes de la cinquième édition du Global teacher prize, grâce sa victoire, l'enseignant de 36 ans bénéficiera d'une somme d'un million de dollars.

C'est presque par passion que Peter Tabichi s'est lancé dans la pédagogie. Il a fait de l'école sa vie car « pour venir en aide aux élèves démunis de son établissement, il verse quasiment tout son revenu pour les besoins de ces derniers », a-t-on appris d'un communiqué des organisateurs.

Dans son discours de remerciement, Peter Tabichi, tout ému, a décerné avant toute chose son prix à ses élèves. En effet, sa foi inébranlable pour les exploits à venir de ces élèves est tel que Peter a déclaré: « La science et la technologie s'avèrent indispensables pour élever le potentiel de l'Afrique. Cette dernière engendrera des scientifiques, des ingénieurs, des entrepreneurs dont les noms seront un jour célèbres à travers le monde. Et les filles joueront un rôle important dans cette histoire ».

Le Global teacher prize est un concours international annuel conçu par la fondation Varkey en vue de valoriser le métier d'enseignant. Ce prix doit son nom à une famille indienne installée depuis les années 1950 dans les Émirats arabes unis, à Dubaï.

Des actions admirables réalisées avec peu de moyens

En dépit des différents obstacles tels que le manque d'équipement didactique ou le déficit du personnel au sein de la petite école secondaire de Keriko, dans le village de Pwani, zone reculée de la vallée du Rift, au Kenya, Peter Tabichi avait pu créer un club de développement des talents et un autre des sciences. L'idée était de motiver ses élèves à initier des projets de recherche.

A travers ses clubs, bon nombre de ses apprenants ont pu concourir à des événements internationaux dont l'un d'eux avait remporté le prix de la Royal society of chemistry, grâce à un projet autour des plantes locales pouvant produire de l'électricité. Et dès lors, le chiffre d'adhésion à l'école a grimpé et les résultats des filles se sont améliorés.

« C'est l'heure de l'Afrique »

Tels ont été les propos évoqués par le noble enseignant qui, aujourd'hui, n'a pas uniquement rendu le Kenya fier, mais plutôt toute l'Afrique.

A cet effet, il n'est pas nécessaire de se poser la question de savoir comment Peter Tabichi dépensera le gain qu'il a remporté. La réponse est toute claire : dans l'amélioration des conditions de l'école où il exerce, voire bien au-delà.

L'Afrique a effectivement du potentiel. Et cette prise de conscience fait en sorte qu'aujourd'hui, son peuple ne dorme plus mais mette en place des actions qui concourent à son plein épanouissement, tant présent que futur. On entend souvent dire dans nos sociétés que seul le travail libère. Un état d'esprit qui renvoie au fait que le développement d'un continent passe inéluctablement par les efforts et sacrifices de sa population.

En savoir plus

Prix mondial de l'enseignant - Le kenyan Peter Tabichi sacré !

Peter Tabichi, professeur de mathématiques et de physique, a été choisi, à l'occasion de la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.