Seychelles: Plateau continental Maurice-Seychelles - Atelier pour examiner le projet de démonstration de la zone de gestion conjointe

communiqué de presse

Identifier les nouvelles approches et techniques de gestion concernant principalement le traitement de l'information et des données sur la zone conjointe du Plateau des Mascareignes : tel est l'objectif d'un atelier de travail axé sur le projet de démonstration de la zone de gestion conjointe financé par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) qui se tiendra le lundi 1er avril 2019 à l'hôtel Voilà à Bagatelle.

Cet atelier de travail verra la participation des hauts fonctionnaires et décideurs des gouvernements de Seychelles et de Maurice, des responsables de la zone de gestion conjointe, des représentants des institutions régionales, des universités, et des ONG.

Objectifs de l'atelier

L'atelier permettra aux acteurs présents de participer à la revue des aspects importants du projet, y compris les aspects budgétaires.

Les participants se familiariseront ainsi avec la définition du cadre de travail du projet qui vise à améliorer le concept de gestion de la zone conjointe et une meilleure compréhension du plateau des Mascareignes par les parties prenantes. Les discussions se porteront également sur les indicateurs, objectifs et leurs moyens de vérification, les procédures de rapportage financier et les obligations, ainsi qu'à la planification des réunions et le fonctionnement du Project Steering Committee.

De plus, ils seront appelés à faire des propositions en ce qui concerne les principes directeurs en vue du développement du cadre de travail du projet de planification spatiale marine, des activités de renforcement de capacités et de la mise sur pied d'un système de base de données.

Le projet

Ce nouveau projet financé par la Global Environment Facility au coût de USD 2,2 millions, et implémenté par le Department for Continental Shelf, Maritime Zones Administration & Exploration, s'étalera sur une période de quatre ans de 2018 à 2021. Il aidera les Seychelles et Maurice à élaborer et à mettre en place de nouvelles méthodes de gestion permettant de réduire l'écart entre la science et la politique concernant le plateau continental étendu.

Cela permettra aussi d'identifier des techniques de gestion pouvant être reproduites dans l'océan Indien occidental et dans d'autres zones maritimes similaires à l'échelle mondiale. Le projet de démonstration PNUD-zone de gestion conjointe s'efforcera également à identifier le manque de données en termes de ressources vivantes et non vivantes dans la zone conjointe.

Le projet repose sur quatre axes :

· Le renforcement des capacités techniques et de gestion par rapport à la planification spatiale marine et la gestion efficace de la zone de gestion conjointe.

· Le développement d'un système de base de données et d'informations ainsi que d'un programme de collecte de données afin de définir une stratégie de gestion adaptative.

· L'adoption et la mise en œuvre d'une approche de planification spatiale marine dans le but d'améliorer et de mettre en œuvre un processus décisionnel efficace pour les activités dans la zone de gestion conjointe.

· Le suivi, l'évaluation, et un retour adapté et durable en utilisant les outils de suivi du PNUD et de la Global Environment Facility pour la progression annuelle et l'évaluation finale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Seychelles

Plus de: Government of Mauritius

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.