Congo-Kinshasa: La MONUSCO soutient l'initiation des jeunes filles au leadership et l'autonomisation des femmes

communiqué de presse

Lubumbashi, le 26 mars 2019 - Dans le cadre des célébrations marquant le mois de la Femme, le Bureau de la MONUSCO Lubumbashi a organisé, en partenariat avec Jeunesse Mondiale Francophone (JMF), une association locale de promotion des droits des jeunes, a organisé un atelier de sensibilisation des jeunes filles de Lubumbashi sur le thème : « Leadership et autonomisation des femmes et des jeunes filles ».

Près de 500 jeunes filles, élèves, étudiantes, membres des associations, ont été ciblées pour cette sensibilisation. L'objectif était de provoquer chez elles une prise de conscience et un engagement individuel et collectif dans la lutte contre les discriminations basées sur le genre, les violences sexuelles et promouvoir une autonomisation politique, sociale, économique pour un leadership féminin fort.

Les différents orateurs ont tous édifié l'auditoire sur la matière relative à l'égalité de genre, de sexe et les mêmes chances qui devraient être accordées de la même façon tant à l'homme qu'à la femme dans le tous les domaines de la vie. Les jeunes filles ont tous été appeler à lutter pour leur dignité et le respect de leurs droits.

Maitre Jeanne Muland, femme entrepreneur et une des oratrices à cette rencontre, a exhorté l'auditoire à se lancer dans l'entrepreneuriat sans avoir peur. Elle a d'abord prêché par son propre exemple en racontant l'histoire de son entreprise fondée il y a un an, avant de donner par la suite des stratégies à suivre pour réussir dans son entreprise. Parmi ces stratégies on note : La détermination, la volonté , la maitrise de ce qu'on veut faire cad de sa vision et la perspicacité.

Un autre thème traité s'est lui focalisé sur l'autonomisation et du leadership. Sur ce point, les femmes ont été appelé à développer le charisme, la patience, le courage et la bravoure.

Et pour stimuler la jeune fille à la persévérance, à l'engagement citoyen et susciter en elle le gout de l'aventure en politique , la députée provinciale élue de Lubumbashi Mihélène Mbelu a été mis à contribution.

Dans son un témoignage émouvant, elle a expliqué son parcours professionnel en ces termes : « J'ai commencé par la société civile, ensuite j'ai encadré les femmes vulnérables, les veuves et les filles mères. Mais bien avant, j'avais créé une ong qui s'occupait de l'alphabétisation des enfants démunis. Notre salle d'apprentissage était une petite paillote. Ça n'a pas été facile, mais ce qu'il faut retenir, c'est qu'il faut être perspicace et persévante. Être femme n'est pas une faiblesse a-t-elle conclu ».

Son témoignage a ému l'auditoire. L'une des participantes, étudiante à l'université de Lubumbashi qui s'est confiée à nous a déclaré je cite « Ce témoignage constitut pour moi , un nouveau point de départ pour la réalisation de grandes choses dans un avenir proche. Et d'ajouter : D'ici trois ans, c'est moi que la MONUSCO invitera pour stimuler les invités avec mon témoignage ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Organisations Internationales et l'Afrique

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.