30 Mars 2019

Tunisie: Retour prometteur du beach-handball

- Président : Hana Guenaoui

- Trésorier : Adnène Askri

- Président de la commission juridique : Me Mehdi Ben Romdhane

- Responsable événementiel : Chédia Hedhili

- Responsable communication : Sami Guenaoui

Comme on peut le constater, cette nouvelle équipe de la Ligue, qui succède au bureau sortant de Adel Bouguerra, a fière allure, car composée de compétences, de mordus du handball et de poids lourds, chacun en sa spécialité. De quoi rassurer et susciter des espoirs quant à la naissance de ce sport de plage fatalement délaissé et injustement marginalisé tout au long de ces dernières années, en dépit des résultats probants qu'il avait engrangés depuis 2012 sur le plan international, avec notamment la médaille d'or aux Jeux méditerranéens de plage à Pescara (Italie).

Cela, outre un championnat national passionnant qui, bien que dominé sans partage par l'équipe de Mégrine, avait atteint son objectif primordial, à savoir la contribution à l'animation touristique dans le pays. C'est cet objectif qu'il va falloir justement remettre au goût du jour, tout en visant celui d'une meilleure compétititvité à l'international, surtout que la Ligue new-look a d'ores et déjà confirmé sa participation aux Jeux africains (du 13 au 18 juin prochain au Cap Vert) qualificatifs aux Jeux olympiques de 2024.

S'ensuivront, toujours en 2019, les Jeux méditerranéens du 24 au 27 août à Patras (Grèce), les Jeux mondiaux de plage du 8 au 15 octobre à San Diego (USA), sans compter les JO de Tokyo 2020 où le beach-handball sera de la fête, en tant que sport en démonstration.

Pour préparer toutes ces manifestations internationales, des tournois de prospection seront incessamment mis en place pour reconstituer les deux sélections masculine et féminine, confiées respectivement à Mohamed Taboubi et Hajer Ayari Ben Moussa, alors que le nouveau championnat national démarrera au mois de mars 2020, une fois achevées les opérations d'inscription des clubs, de création des Ligues régionales et de formation d'arbitres et d'entraîneurs. Reste maintenant le volet financier.

L'argent étant le nerf de la guerre, la Ligue de Hana Guenaoui n'est pas sans savoir que, durant son mandat qui expirera en 2024, elle ne doit pas se contenter de la seule et maigrichonne subvention de la Fthb. Autrement dit, la dame de fer et ses lieutenants sont appelés (condamnés?) à ratisser large auprès des sponsors, s'agissant surtout d'un sport reconnu par les instances internationales et jouissant d'une formidable popularité un peu partout dans le monde. Enfin, il faut rappeler que le beach-handball est un sport collectif dérivé du handball en salle.

Pratiqué sur le sable, ses matches opposent deux équipes de quatre joueurs (dont un gardien de but). Le nombre de pas, balle en main, est limité à trois alors que les buts jugés spectaculaires (360°, Kung Fu, tir du gardien, penalty) donnent deux points. Le terrain de jeu est un rectangle de 27 mètres sur 12 et la cage de trois mètres sur deux. La partie se dispute en deux mi-temps de dix minutes chacune, avec but en or en cas d'égalité à la fin du temps réglementaire. La tenue de jeu endossée diffère de celle du handball en salle.

Tunisie

FC Séville - Wissam Ben Yedder toujours flou son avenir

Cette saison, Wissam Ben Yedder a été l'auteur d'une grande saison avec le FC Séville. Une saison… Plus »

Copyright © 2019 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.