1 Avril 2019

Madagascar: Motocross / La Reunion - Ranty Ernest dans le top 10

Pour sa deuxième apparition à La Réunion, Ranty Ernest s'est frotté aux cadors de la catégorie MX1, hier à La Ravine à Malheur.

Il s'agissait de la troisième échéance du championnat réunionnais. Le champion de Madagascar 2018 se trouvait au guidon d'une Husqvarna FC 250.

Au terme des trois manches de vingt minutes chacune, il a terminé à la huitième position du classement général, avec un cumul de 40 points. Face aux Réunionnais et leurs surpuissantes 450, Ranty a bataillé dur.

La différence de cylindrée se faisait surtout sentir à chaque sortie de virage. Mais le jeune pilote malgache n'a pas démérité pour autant.

Combattif comme à son habitude, il a amélioré ses performances tout au long des trois manches, après un début quelque peu laborieux, pour arracher cette huitième place. « Ranty a roulé juste derrière les bigs sur leur 450. Avec des manches plus longues, ça aurait été une autre histoire. Il n'est pas passé inaperçu par ici », a lancé un de ses proches, à l'arrivée.

Un autre motard évoluant en championnat de Madagascar courait également à La Ravine à Malheur, hier, en l'occurrence Marco Preve. Aux commandes d'une Husqvarna TC 125, Il a fini dans le top 5 de la catégorie juniors. Il a pris la cinquième place avec un total de 33 unités, au terme des deux manches de vingt minutes.

Madagascar

Prostitution estudiantine - Un phénomène tabou qui prend de l'ampleur

A Ankatso et Ambohipo, comme à Andrainjato, à Barikadimy et ailleurs, la prostitution étudiante est… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.