1 Avril 2019

Maroc: Visite historique du Souverain pontife dans le Royaume

Photo: Royaume du Maroc
A l’occasion de la visite au Royaume du Maroc, Sa Sainteté le Pape François et Sa Majesté le Roi Mohammed VI, reconnaissant l’unicité et la sacralité de Jérusalem / Al Qods Acharif .

Le Maroc, terre d'Islam, de tolérance et de coexistence entre les religions

Le Maroc qui a une longue histoire de diversité religieuse et de tolérance est connu et reconnu pour la cohabitation harmonieuse qui y règne entre les musulmans, les juifs et les chrétiens

La liberté de culte y est garantie par la Constitution et la religion y embrasse tous les cultes et toutes les races dans un cadre de fraternité, d'amour, de respect, de tolérance, de pardon, de droits de l'Homme et de liberté, des valeurs que le Royaume s'est appropriées depuis des lustres et continue à promouvoir aujourd'hui.

La visite du Pape François a donc constitué un témoignage fort de cette forte dynamique d'ouverture et de coexistence qui distingue le Royaume, terre de rencontre, creuset des civilisations, havre de paix, de tolérance et de brassage des cultures, et qui, de par sa position géographique, à la croisée des chemins entre l'Europe, l'Afrique et le monde arabe et baigné, à la fois, par l'océan Atlantique et la mer Méditerranée, s'est forgé une histoire marquée par la coexistence sereine des cultures, des spiritualités et des religions. Autant d'affluents qui ont fait du Royaume une nation ouverte, plurielle et diverse dans le cadre d'une forte unité nationale et qui se pérennisent à travers l'institution d'Imarat Al Mouminine qu'incarne SM le Roi Mohammed VI, protecteur de la foi et garant du libre exercice des cultes.

Fortement imprégné des principes et idéaux universels que prônent les prescriptions divines et les civilisations humaines, à savoir la liberté, l'égalité, la fraternité, la justice, la solidarité, la tolérance, la coexistence et la concorde entre les différentes communautés humaines, le Maroc a accueilli, avec les honneurs dus, Sa Sainteté le Pape François dont Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine accompagné de S.A.R le Prince Héritier Moulay El Hassan, et de SAR le Prince Moulay Rachid, a présidé, samedi à l'esplanade de la Mosquée Hassan à Rabat, la cérémonie d'accueil officiel.

A l'arrivée des cortèges des deux Souverains à l'esplanade, S.M le Roi Mohammed VI et Sa Sainteté le Pape François ont salué les couleurs nationales au son des hymnes nationaux des deux pays, alors qu'une salve de 21 coups de canon retentissait en signe de bienvenue au chef de l'Etat du Vatican et de l'Eglise Catholique.

S.M le Roi Mohammed VI et son illustre hôte ont, ensuite, passé en revue un détachement de la Garde Royale qui rendait les honneurs, avant que Sa Sainteté le Pape François et S.M le Roi ne soient salués par les délégations officielles marocaine et vaticane.

Le Souverain et son illustre hôte ont, ensuite, gagné la tribune Royale à l'esplanade de la Mosquée Hassan d'où ils prononcent, devant des dizaines de milliers de personnes, toutes confessions confondues, des discours à l'occasion de cette première rencontre entre Amir Al-Mouminine et Sa Sainteté le Pape François.

Le même jour, Sa Majesté le Roi a eu, au Palais Royal à Rabat, des entretiens en tête à tête avec Sa Sainteté le Pape François.

Au terme de ces entretiens, S.M le Roi et son illustre hôte ont échangé des présents symboliques.

A signaler également que Sa Sainteté le Pape François s'est recueilli sur les tombes de Feu SM Mohammed V et Feu SM Hassan II.

"A l'occasion de ma visite en ce Mausolée, j'invoque Dieu Tout-Puissant pour la prospérité du Royaume du Maroc, lui demandant de faire grandir la fraternité et la solidarité entre chrétiens et musulmans ! Priez pour moi, je vous en prie", a écrit le Pape en français sur le Livre d'or du Mausolée, avant de recevoir un ouvrage retraçant l'histoire de ce lieu ainsi que l'écusson du Mausolée Mohammed V, remis par le Conservateur du Mausolée.

Sa Sainteté le Pape François a également rencontré, samedi, un groupe de migrants d'Afrique subsaharienne en situation régulière, au siège de l'Association caritative Caritas Maroc à Rabat.

Prenant la parole devant l'assistance, le Souverain pontife a souligné qu'"on ne peut pas penser des stratégies de grande portée, capables de donner la dignité, en se limitant à des actions d'assistance envers le migrant".

"Ici il y a un chemin à faire ensemble, comme de vrais compagnons de voyage, un voyage qui nous engage tous, migrants et autochtones, dans l'édification de villes accueillantes, plurielles et attentives aux processus interculturels, des villes capables de valoriser la richesse des différences dans la rencontre de l'Autre", a-t-il relevé, estimant que beaucoup parmi ces migrants peuvent témoigner personnellement combien un tel engagement est essentiel. Le Pape François a, en outre, souligné que "nous sommes tous impliqués dans cet engagement, de façons diverses, mais tous impliqués, et nous sommes tous nécessaires pour garantir une vie plus digne, sûre et solidaire".

Il a dans ce contexte formé le vœu de voir émerger "des alliances capables de dégager des espaces où accueillir, protéger, promouvoir et intégrer. "En définitive, des espaces où donner de la dignité", a dit le chef de l'Église catholique. Il a rappelé la tenue de la Conférence intergouvernementale de Marrakech qui a adopté le Pacte mondial pour une migration sûre, ordonnée et régulière, "un important pas en avant pour la communauté internationale qui affronte pour la première fois au niveau multilatéral le thème dans un document d'importance".

Le souverain pontife a assisté, en l'occasion, à une représentation de danse folklorique interprétée par cinq enfants de migrants bénéficiaires des prestations de l'association, sur fond de la chanson "Al-Garrab".

Samedi soir, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine a offert au Palais des Hôtes à Rabat, un dîner officiel en l'honneur de la délégation accompagnant Sa Sainteté le Pape François, présidé par le chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani.

Ont été conviés à ce dîner les présidents des deux Chambres du Parlement, le ministre d'Etat chargé des Droits de l'Homme, les conseillers de S.M le Roi, le ministre de l'Intérieur, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, le ministre des Habous et des Affaires islamiques, ainsi que d'autres personnalités.

Le Souverain pontife a, par ailleurs, consacré la journée d'hier à la petite communauté catholique, avec plusieurs rencontres suivies d'une grande messe pour près de 10.000 fidèles.

Dans la matinée, il a rencontré des responsables religieux à la Cathédrale de Rabat et le point d'orgue de la journée a été la cérémonie organisée dans un complexe sportif couvert.

En savoir plus

Rabat - Le Pape appelle les chrétiens à oeuvrer pour la paix et la justice

Le Pape François, a exhorté dimanche à Rabat (Maroc), les chrétiens à apporter leurs… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.