Cote d'Ivoire: Campagne intermédiaire du cacao - Le prix bord champ fixé à 750 FCFA

La campagne intermédiaire du cacao s'ouvre le 1er avril 2019. A cet effet, le gouvernement a fixé le prix bord champ pour cette campagne à 750 FCFA le kilogramme. L'annonce a été faite, hier vendredi au Plateau par Yves Brahima Koné, directeur général du Conseil du café cacao. Ce prix est le même que pour la campagne principale.

Selon lui, le gouvernement a maintenu à 750 francs le kilogramme de cacao acheté au producteur parce que « les prix ne sont pas excellents sur le marché, comparativement à la campagne principale », a-t-il souligné.

Pour y parvenir, Yves Brahima Koné a fait savoir que le président a accordé une subvention de 38 milliards FCFA. « C'est un effort extrêmement important que nous devons apprécier », a-t-il salué, en demandant à l'ensemble des producteurs de respecter « scrupuleusement » le prix fixé.

En attendant, le directeur général du Conseil du café cacao s'est dit satisfait de la commercialisation intérieure et extérieure de la campagne principale qui s'achève le dimanche 31 mars prochain.

« Nous n'avons pas observé de problèmes majeurs sur cette campagne, je voudrais donc féliciter l'ensemble des acteurs et leur demander de continuer à travailler ainsi pour ce qui concerne l'avenir », a-t-il indiqué.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.