Cote d'Ivoire: Crise à l'Africa Sports d'Abidjan - Bahi Antoine, le nouvel homme fort des aiglons

Bahi Antoine aura-t-il la légitimité pour diriger l'Africa ? La réponse est désormais sue. En plus de la légitimité, le chef de file de la fronde contre Vagba Alexis jouit de la légalité. «La Fédération ivoirienne de football a reçu, ce jour, les Membres actifs de l'Africa Sports à son siège, à Treichville.

A l'issue des échanges, au regard des dispositions statutaires du club, Monsieur Bahi Antoine, premier vice-Président, assume l'intérim du Président Alexis Vagba, suspendu de ses fonctions depuis le lundi 18 mars 2019», a écrit la Fédération ivoirienne de football (FIF) sur son site.

Une décision qui tombe comme une victoire pour Bahi Antoine et les supporters du club vert et rouge réunis au sein de la Coordination des membres associés mobilisés pour le changement (COMAMC).

Ils avaient souhaité depuis le début de la crise, le lundi 11 mars dernier, la mise à l'écart de Vagba Alexis afin de donner une chance à l'Africa d'éviter le purgatoire. Disputant depuis lors la présidence à Vagba, Bahi Antoine se voit ainsi offrir le gouvernail, en sa qualité de premier vice-président du bureau exécutif.

Mieux, le titre de vice-président mis en avant par la Fédération pour nommer celui qui s'était déjà autoproclamé président vient ainsi d'annuler les décisions de l'assemblée générale de novembre 2018 qui a consacré la réélection de Vagba. Bahi Antoine, comme il l'a souhaité, et soutenu par les supporters, conduira les Aiglons jusqu'à la fin de la saison.

Alors que le président contesté et suspendu par la Fédération avait nommé Dosso Aboubakar en qualité d'intérimaire, il n'a pas été suivi par la FIF. Un véritable désaveu qui s'apparente à la fin de l'idylle entre la Fédération et un allié. La décision de la FIF fait suite à une série de rencontres avec la famille vert et rouge.

Le 19 mars, à leur demande, la FIF a accepté de recevoir les supporters. Réunis en Coordination, ils ont été invités à faire des propositions de sortie de crise. Un exercice auquel ils se sont pliés produisant un mémo de quatre pages transmis, le 21 mars, à la Fédération.

Dans ce document, ils ont exigé la mise à l'écart pure et simple de Vagba, de la mise en place d'un comité de sauvetage et de l'organisation d'une assemblée générale d'évaluation de 2014 à 2019 . Dans le même temps, la Commission de discipline statuant sur une réserve de la SOA a rendu sa décision, le 18 mars dernier.

Mais ce n'est que le lundi 25 mars dernier qu'elle a été rendue publique. Avec la suspension de toutes activités relatives au football de Vagba Alexis pour les neuf prochains mois (jusqu'au 31 décembre 2019).

Reconnu coupable de recrutement de mercenaires et de violation flagrante de plusieurs dispositions statutaires de la Fédération et de la Ligue professionnelle, Vagba a été écarté de la gestion du club. Au terme de la saison, le nouvel homme fort de l'Africa devra organiser une assemblée générale pour le toilettage des textes

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.