Tunisie: Une première édition validée

1 Avril 2019

Ce même jury a célébré le retour d'un théâtre tunisien contemporain. Un renouveau scénique et une richesse linguistique qui ne laissent pas de marbre. Il suggère également la création de nouveaux prix comme celui de meilleur acteur et actrice, de rencontres, panels et ateliers. Et propose par ailleurs de remédier à la qualité des sous-titres et de l'affichage.

En parallèle au théâtre le Rio, «The last 15 seconds» de Majdi Boumatar, déjà présenté lors des dernières JTC 2018, a ravi un autre public de férus. Basée sur une histoire vraie, la pièce explore une thématique actuelle : celle du terrorisme.

L'auteur de cette création s'est inspiré de la mort tragique d'un Syro-Américain : le cinéaste Mustapha Akkad et de sa fille Rima dans une série d'attaques terroristes coordonnées qui ont frappé trois hôtels situés à Amman en 2005. Le défunt était le réalisateur de deux films célèbres avec Anthony Quinn «Le message» (1976) et «le Lion du désert (1982)». Il voulait rapprocher les pays occidentaux et le monde islamique grâce à ses films. La pièce comporte un dialogue imaginaire entre Mustapha Akkad et Rawad Jassem Mohammad Abed, le kamikaze qui l'a tué. L'œuvre retrace également les vies imaginées et les souvenirs d'Akkad, de sa fille et du terrorisme peu avant l'explosion. Tragique à souhait, elle est parvenue à conquérir le public malgré son aspect classique. Cette première édition, en hommage à feu Ezzedine Gannoun, lance le coup d'envoi d'un festival qui risque fort de perdurer, créé par Cyrine Gannoun, sa fille. La 2e édition, selon elle, est prévue du 22 au 29 mars 2020.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Tunisie

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.