Congo-Kinshasa: Législatives et provinciales boudées par les électeurs de Beni

Privés du vote le 30 décembre, les habitants de ces trois circonscriptions ont pu finalement choisir leurs députés nationaux et provinciaux. Le vote s'est déroulé sans grand engouement et sans incident majeur.

A Beni comme à Butembo, dans le Nord-Kivu, les élections se sont globalement déroulées dans la sérénité.

Mais certains citoyens n'ont pas voulu accomplir leur droit civique se sentant moins concernés par le vote. Ils estiment avoir déjà voté en décembre dernier lors d'un vote fictif organisé par les mouvements citoyens pour l'élection du nouveau président congolais. Une simulation de vote qui n'a pas été prise en compte par la Commission électorale.

Le territoire de Beni étant régulièrement exposé aux attaques meurtrières attribuées aux miliciens ougandais des forces démocratiques alliées (ADF), Kawa Ngoy Éric, président du Comité des jeunes de la commune Mulekera, se réjouit que le vote se soit déroulé sans incident majeur.

Kawa Ngoy Éric regrette, cependant que les agents de la Commission électorale n'aient pas facilité le vote aux personnes âgées, aux handicapés et aux femmes enceintes.

Les milices et le déroulement du vote

De sources concordantes, les miliciens Mai Mai, l'autre groupe armé qui pilule dans la région, aurait sécurisé les élections de dimanche, dans des localités où l'armée et la police n'étaient pas déployées comme à Kabasha, Kalunguta et Maboya - trois villages situés dans le sud de la ville de Beni .

Pour de nombreux électeurs, la décision du report des élections législatives et présidentielle à Beni et Butembo était tout simplement politique car disent-ils, les rebelles des ADF n'ont jamais attaqué le matériel électoral à Beni.

Méfiance à l'égard du virus Ebola

Enfin, des mesures sanitaires ont été prises pour éviter la contamination de la maladie à virus Ebola dans les bureaux de vote. Tous les agents de la Commission électorale étaient dotés de désinfectants. et chaque électeur obligé de se désinfecter avant l'utilisation de la machine à voter.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Deutsche Welle

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.