Congo-Kinshasa: «Que fait la MONUSCO en RDC?», question des étudiants de l'Université Officielle de Bukavu

communiqué de presse

Bukavu, le 30 mars 2019 - A l'occasion du 25ème anniversaire de l'Université Officielle de Bukavu (UOB), la Section de Communication Stratégique et de l'Information Publique (SCPI) de la MONUSCO Bukavu a échangé avec les étudiants de la Faculté de Droit sur le travail de la Mission de l'ONU pour la Stabilisation en République Démocratique du Congo (MONUSCO).

Ils étaient environ 191 étudiants et professeurs dont au moins 34 étudiantes, qui ont tenu à associer la MONUSCO à l'échange organisé dans le cadre du jubilé de leur institution académique.

« Que fait concrètement la MONUSCO en RDC ? », c'est la question qui résume les préoccupations et la curiosité auxquelles étudiants et professeurs voulaient des réponses. Depuis son installation, la Mission des Nations Unies en RDC a toujours fonctionné sur base d'une feuille de route ou mandat, tracée par le Conseil de Sécurité des Nations Unies.

Le chargé de l'Information publique de la MONUSCO/Bukavu a ainsi expliqué à l'auditoire les tâches prioritaires qui incombent à la MONUSCO, aux côtés de ses partenaires. Mais une constante demeure depuis l'installation de la Mission des Nations Unies au Congo : la protection des civils. Puis sont venues s'y ajouter d'autres priorités, notamment l'appui à la mise en œuvre de l'Accord du 31 décembre 2016 et au processus électoral, tout en réaffirmant, entre autres, l'attachement de l'ONU à la souveraineté de la RDC et des Etats de la région.

Exemples à l'appui, le chargé de l'Information Publique de la MONUSCO a expliqué comment la Mission onusienne appuie les autorités congolaises dans le cadre de la protection des civils et de la stabilisation de la RDC, notamment en ce qui concerne le processus politique, où la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU en RDC joue le rôle de « bons offices ». Section après Section, le travail de la MONUSCO a été expliqué à l'auditoire.

Ainsi, au Sud-Kivu, la Police MONUSCO organise de nombreuses formations des éléments de la Police Nationale Congolaise pour la sécurisation du processus électoral, de même que pour le Maintien et la Restauration de l'Ordre Public et les Gestes et Techniques Professionnelles d'Intervention.

Outre ses investigations sur les violations des Droits de l'Homme et d'autres actions pour la promotion des droits humains, le Bureau Conjoint des Nations Unies aux Droits de l'Homme s'investit dans des formations et sensibilisations visant à réduire le nombre de ces violations.

De son côté, la Section d'Appui à la Justice de la MONUSCO accompagne de manière significative les instances judiciaires civiles et militaires pour faciliter des audiences foraines ou le bon fonctionnement de ces institutions. Avec le concours de l'Unité d'appui à l'administration pénitentiaire de la MONUSCO, des prisons et leurs pensionnaires ont pu bénéficier d'assistance de divers types tels que le renforcement de la sécurité au sein et autour des prisons, un appui à la prise en charge alimentaire et sanitaire des détenus, etc.

Dans le cadre de la protection des droits des enfants, plusieurs mineurs ont été sortis des groupes armés dans différents Territoires par la Section de Protection de l'Enfant MONUSCO au Sud-Kivu ; des séances de réflexion avec des acteurs du domaine ont été tenues pour la prévention du recrutement et de l'utilisation d'enfants par les groupes armés.

La Section des Affaires civiles mène des activités dans le cadre de la résolution des conflits intra et intercommunautaires, en plus des actions entreprises par la Mission pour empêcher la dégradation de la situation sécuritaire dans diverses localités, notamment à Bijombo au sud de la Province, ou à Kigulube dans le territoire de Shabunda, où la Mission a lancé le 23 mars dernier le Plan d'Action de Shabunda pour le renforcement de la Protection des civils et la restauration de l'autorité de l'Etat.

Dans le respect de la souveraineté de l'Etat congolais, au Sud-Kivu comme dans le reste du pays, la Section des Affaires électorales de la MONUSCO a apporté son appui technique à la Commission Electorale Nationale Indépendante dans le cadre du processus qui a conduit à la tenue des élections générales du 30 décembre 2019.

Dans le cadre de son appui aux institutions de la RDC, le Bureau de la MONUSCO au Sud-Kivu a organisé en février dernier un séminaire stratégique d'orientation et d'initiation destiné aux nouveaux membres élus et cooptés de l'Assemblée provinciale du Sud-Kivu. Le but était d'aider les 48 nouveaux membres de cette Assemblée à se familiariser avec les principaux instruments de gouvernance parlementaire.

Ce ne sont là que quelques exemples des activités menées par la Mission onusienne au Sud-Kivu ces dernières années.

Tout en appréciant la participation de la MONUSCO à la séance d'échange, l'Université Officielle de Bukavu a déjà indiqué son intention d'inviter à nouveau prochainement la MONUSCO pour un échange similaire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Organisations Internationales et l'Afrique

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.