L'ONU informe ses partenaires potentiels sur la Stratégie intégrée pour le Sahel

24 Mars 2019

Marrakech (Maroc) — En marge de la 52ème session de la conférence des ministres africains des finances, de la planification et du développement économique, de la Commission économique pour l'Afrique (CEA) et des organismes de l'ONU partenaires a organisé la manifestation parallèle sur la Stratégie intégrée des Nations Unies pour le Sahel et le Plan d'appui des Nations Unies pour le Sahel (UNSPS).

Cette réunion s'est tenue le 24 mars en présence des ministres de l'économie et des finances des pays du Sahel, des responsables des finances, de la planification et du développement économique, des investisseurs, des représentants de l'ONU, des partenaires de développement et des représentants de la société civile et du secteur privé, à Marrakech, au Maroc.

Parmi les intervenants figuraient le ministre de l'économie et des finances de la Guinée, la CEA, la CEDEAO et le Secrétaire général des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel.

Le Bureau sous-régional de la CEA pour l'Afrique de l'Ouest (BSRO-AO), en collaboration avec le Groupe régional des Nations Unies sur le développement durable (R-UNSDG), le Bureau du Conseiller spécial pour le Sahel et le Bureau des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel (UNOWAS), a principalement convoqué cette réunion pour informer les responsables gouvernementaux et les autres parties prenantes concernées de la mise en œuvre du Plan d'appui des Nations Unies et des autres initiatives prises par l'ONU concernant le Sahel.

La manifestation a également été l'occasion pour les délégués de s'informer de l'étude socioéconomique en cours sur le Sahel menée sous les auspices de la CEA intitulée « Sahel 2043 : Étude prospective ». Les institutions spécialisées travaillant pour la région du Sahel et l'Afrique de l'Ouest et centrale ont également saisi l'occasion de cette 52ème pour partager avec les délégués leurs travaux sur la dynamique et l'avenir de la région du Sahel.

Bakary Dosso, Directeur par intérim de la CEA pour le BSR - AO, « Sahel 2043 est un bon exemple des organismes des Nations Unies et des gouvernements réunis avec les peuples du Sahel pour débattre de leurs intérêts futurs et définir les fondements des stratégies futures pour une meilleure sécurité, une meilleure résilience et un meilleur développement ».

« Les travaux de cette étude prospective ont débuté il y a exactement un an avec la Secrétaire générale adjointe, Mme Aminah Mohamed demandant, à la CEA, groupe de réflexion, de diriger cette activité afin d'informer les niveaux de planification existants aux niveaux national, sous-régional et continental », déclare Bakary Dosso.

Expliquant le contenu de cette étude, le Directeur par intérim du Bureau sous-régional de la CEA pour l'Afrique de l'Ouest dit que la vision du Sahel est la suivante : « Une région de paix, des institutions fortes fondées sur des valeurs culturelles dignes, un environnement durable et une dynamique de population gérée qui génère des économies transformées pour une prospérité sahélienne ».

S.E. Mamadi Camara, Ministre guinéen de l'économie et des finances, et Président du panel de cette manifestation parallèle indique que « toutes les questions concernant les États membres du Sahel ont été abordées ». Le Ministre guinéen de l"conomie et des finances estime que « les pays du Sahel doivent unir leurs efforts pour relever les défis auxquels ils sont confrontés de manière constructive ».

Le Directeur régional pour l'Afrique de l'Ouest et l'Afrique centrale et Membre du R-UNSDG, M. Richard Danziger souligne également l'importance de la coordination pour éviter les catastrophes, comme celle qui s'est déroulée au Mali le 23 mars 2019, où une centaine de personnes ont été massacrées dans des conflits armés régionaux « Quand je pense à ce qui s'est passé hier au Mali, je me rends compte de notre responsabilité de mettre fin à ce cycle de souffrance au Sahel ».

S.E. Kofi Konadu Apraku, Commissaire chargé de la politique macroéconomique et de la recherche économique, conclut la table ronde en appelant tous les partenaires à fournir des efforts coordonnés et concertés pour trouver des solutions durables aux défis du Sahel.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.