Togo: Les autorités poursuivent les efforts d'apurement de la dette

2 Avril 2019

Une équipe du Fonds monétaire international (FMI) a achevé mardi une mission de revue de la Facilité élargie de crédit (FEC).

L'équipe d'économistes note une reprise avec une croissance du PIB qui a atteint 4,9% du PIB en 2018. Le Togo a respecté le critère de convergence de l'UEMOA fixant le déficit budgétaire à moins de 3% du PIB.

Lors d'une conférence de presse conjointe, le ministre de l'Economie et des Finances, Sani Yaya, a indiqué que le Togo avait décaissé près de 65 milliards de Fcfa pour apurer les arriérés et les instances.

Le taux d'endettement à fin février est de l'ordre de 70,7% dont 50,7% de dette intérieure du PIB et 20% de dette extérieure du PIB, a-t-il précisé.

Sani Yaya (G) et Ivohasina Razafimahefa

Les autorités ont poursuivi les efforts d'apurement des arriérés et mettent en œuvre des plans de trésorerie et d'engagement pour éviter l'accumulation de nouveaux arriérés', a indiqué Ivohasina Razafimahefa, le chef de mission.

Le Togo a respecté l'ensemble des critères qui lui permet de bénéficier des appuis financiers du FEC, a indiqué le FMI qui salue au passage 'la vision et les réformes décrites dans le Plan national de développement'

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.