2 Avril 2019

Afrique: Les Africains perçoivent une amélioration - Quoiqu'inégale - de la prestation gouvernementale des services basiques (Afrobaromètre)

communiqué de presse

Accra, Ghana — D'après les résultats d'une nouvelle enquête d'Afrobaromètre à travers le continent, les Africains perçoivent plus une amélioration qu'un déclin de la prestation gouvernementale des services publics de base.

Quoiqu'inégale, cette amélioration est rapportée dans la provision par l'état des services éducationnels, des soins médicaux, des documents d'identité, et de l'assistance de la police. En moyenne à travers 34 pays enquêtés, la prestation de service est le plus souvent considérée facile d'accès, prompte, courtoise, et réactive face aux plaintes. Mais les pays présentent des disparités considérables dans les évaluations populaires de la performance gouvernementale, et la corruption à petite échelle est encore une expérience fréquente.

L'analyse des réponses aux enquêtes révèle que trois principaux facteurs fondent les Africains à percevoir l'amélioration ou le déclin de la performance de leur gouvernement en matière de prestation de services: A quel point était-ce facile ou difficile d'obtenir le service? Les fonctionnaires seraient-ils réactifs face aux plaintes? Et les citoyens devaient-ils verser des pots-de-vin?

L'analyse, disponible à l'adresse www.afrobarometer.org, est la quatrième de la série des Pan-Africa Profiles d'Afrobaromètre basée sur 45.823 entretiens dans toutes les sous-régions d'Afrique.

Résultats clés

- En moyenne à travers 34 pays, la majorité des Africains qui ont eu un contact avec les principaux services publics au cours de l'année précédente rapportent que l'accès à l'éducation publique, aux documents d'identité, aux soins médicaux, et à l'assistance de la police est « facile ». Les services domestiques sont considérés plus « difficiles » à obtenir.

- En général, la prestation de services est considérée comme assez rapide; un peu plus de personnes rapportent bénéficier des services après un délai « court » plutôt que « long ». Mais les citoyens ne s'accordent pas quant à la rapidité de l'assistance de la police; par rapport à d'autres services, l'assistance de la police est plus susceptible de survenir « immédiatement » ou « jamais ».

- La majorité des Africains affirment que les responsables publics les traitent de façon courtoise.

- Les Africains sont environ deux fois plus susceptibles de rapporter avoir versé des pots-de-vin pour obtenir l'assistance de la police (26%) que pour obtenir les services éducationnels (15%) ou médicaux (13%).

- Lorsqu'ils rapportent les mauvais comportements ou crimes d'un enseignant, la plupart des Africains pensent qu'il est probable que cela fasse « réagir quelqu'un ». Mais lorsque ce sont des actes de corruption qui sont signalés, un résultat positif est largement perçu comme « improbable ».

- De façon globale, les Africains sont plus susceptibles de percevoir une amélioration qu'une détérioration dans la prestation gouvernementale des principaux services publics. Mais en moyenne moins d'un citoyen sur cinq perçoivent des améliorations simultanées de la performance de chacune des trois agences étatiques en charge de la sécurité publique, de l'enseignement, et des soins médicaux.

- Trois éléments importants permettent d'expliquer l'amélioration perçue de la prestation gouvernementale des services publics : la facilité de l'accès, la réactivité suite aux plaintes, et - plus important encore - le fait de ne pas avoir à verser des pots-de-vin.

Afrobaromètre

Afrobaromètre est un réseau de recherche panafricain et non-partisan qui mène des enquêtes d'opinion publique sur la démocratie, la gouvernance, les conditions économiques, et d'autres questions connexes dans les pays d'Afrique. Six rounds d'enquêtes ont été conduits entre 1999 et 2015, et les résultats des enquêtes du Round 7, conduites dans 34 pays, sont en cours de publication. Les lecteurs intéressés peuvent suivre nos publications, y compris les Pan-Africa Profiles, la série d'analyses transnationales au titre du Round 7, à #VoicesAfrica et s'inscrire dans la liste de distribution à www.afrobarometer.org.

Afrobaromètre mène des entretiens face-à-face dans la langue du répondant avec des échantillons représentatifs à l'échelle nationale. Des échantillons de taille 1.200-2.400 produisent des résultats nationaux avec des marges d'erreur d'échantillonnage de +/-2 à 3 points de pourcentage, à un niveau de confiance de 95%

Afrique

CAN 2019 - La délégation pléthorique de la RDC indigne sur les réseaux sociaux

La défaite de la RDC face à l'Ouganda n'a rien fait pour arranger les choses. La délégation… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Afrobarometer. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.