Ile Maurice: Importation de Rs 18 millions d'héroïne - Un Sud-Africain et deux Mauriciens arrêtés

Il a jusqu'ici restitué 81 boulettes d'héroïne dont la valeur est estimée à Rs 18 886 500. Mabandha Ncamiso Ngwena, un Sud-Africain a été arrêté à l'aéroport, jeudi matin. Il transportait cette drogue dans son estomac. Une opération de controlled delivery mise en place en fin d'après-midi de vendredi a permis d'appréhender deux Mauriciens dans cette affaire.

Mabandha Ncamiso Ngwena, 32 ans, a débarqué à l'aéroport de Plaisance, dans la matinée de jeudi. Il était prévu que cet homme, arrivé de Johannesburg avec un visa de touriste, séjourne à Maurice pendant cinq jours. Un exercice de profilage conjoint par des éléments de l'Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) et ceux de la Custom Anti-Narcotics Section (CANS) de l'aéroport, a permis d'intercepter ce présumé passeur. Il a été emmené dans un bureau et soumis à une fouille. Mais rien de suspect n'a été retrouvé sur lui et dans ses bagages. Soumis à un interrogatoire serré, Mabandha Ngwena devait avouer qu'il transportait de la drogue dans son estomac.

Le suspect a été conduit dans un hôtel du littoral ouest où il devait loger et attendre que son contact local vienne récupérer la marchandise. Deux individus se sont pointés au rendez-vous, vendredi, à 15 heures. Le présumé passeur avait, alors, restitué 21 boulettes d'héroïne.

Mohammad Aboo Taleb Ziyaad Lallmahamood, 32 ans et habitant de cité Martial, Port-Louis, est venu à la rencontre du ressortissant. Il s'y est rendu à motocyclette. Il a été arrêté par les limiers de l'ADSU après avoir remis une enveloppe au SudAfricain contenant une certaine quantité d'argent.

Un deuxième suspect, Ricardo Laval Agathe, 42 ans et connu comme Tipom, habitant Ste-Croix, a été appréhendé quelques minutes plus tard. Il attendait au volant d'une voiture. Des policiers en poste devant l'hôtel l'auraient vu remettre de l'argent à Aboo Taleb Lallmahamood, avant que ce dernier ne parte à la rencontre du présumé passeur. Arrêtés, les deux Mauriciens ont été transportés au quartier général de l'ADSU, aux Casernes centrales, pour y être interrogés. Ils ont été présentés devant la Bail and Remand Court, samedi, sous une accusation provisoire de tentative de prendre possession d'une quantité de drogue dangereuse avec des circonstances aggravantes. Dimanche, les deux suspects ont, cette fois, comparu devant le tribunal de Bambous.

Si Aboo Taleb Lallmahamood est inconnu des services de police, Ricardo Laval Agathe est, pour sa part, poursuivi dans trois cas de blanchiment d'argent. Mabandha Ngwena est à sa première visite à Maurice. Après l'arrestation des Mauriciens, il a été admis à l'hôpital de Rose-Belle. Il s'y trouve toujours sous surveillance policière.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.