Tunisie: Focus sur une actualité chorégraphique

3 Avril 2019

De retour cette année pour une deuxième édition, le «Printemps de la danse arabe» investit, depuis le 22 mars et jusqu'au 28 juin, six scènes parisiennes (Chaillot, le Cent Quatre, la scène du Tarmac, le Musée de l'histoire de l'immigration, L'Atelier de Paris et le Centre national de la danse) avec la participation d'artistes en provenance de différents pays à l'instar de l'Egypte, du Maroc, la Palestine, la Syrie et la Tunisie. Au programme, des spectacles dédiés à la danse contemporaine arabe, une plate-forme de workshops, une résidence chorégraphique et du cinéma.

Du côté tunisien, l'on note la participation du couple de danseurs d'origine tunisienne Hafiz Dhaou et Aïcha M'Barek avec leur spectacle «Kawa solo à deux» qui va bientôt fêter ses dix ans. Le danseur et chorégraphe franco-tunisien Selim Ben Safia est aussi de la partie avec sa pièce «Sur le pas de ta porte». Son œuvre met en scène des corps qui se déchirent, qui se débattent, qui souffrent... mais qui ne font qu'un face à l'adversité, des corps qui résistent viscéralement face au danger. Le chorégraphe Radhouane El Meddeb présente, au Théâtre de Chaillot, son «Lac des cygnes» qu'il a réalisé pour le Ballet de l'Opéra national du Rhin. Bon festival!

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Tunisie

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.