Rwanda: Le RSB reçoit un million de dollars pour renforcer la sécurité alimentaire et le commerce

Un accord de financement a été conclu entre Trademark East Africa et RSB à Kigali.

Selon les responsables, les agriculteurs, les usines de conditionnement, les meuneries et les transporteurs pourront ainsi satisfaire aux normes internationales en matière de sécurité sanitaire des produits agricoles locaux, ce qui leur permettra d'accéder à un large éventail de marchés, tant régionaux qu'internationaux. Ce financement servira également à des interventions telles que l'automatisation des processus de la RSB pour améliorer la prestation des services et accroître la satisfaction de la clientèle. Il servira également à élaborer un plan stratégique de sept ans qui aidera la RSB à se tenir au courant des meilleures pratiques mondiales en matière de normes sanitaires et phytosanitaires internationales (SPS).

» Nous voulons nous assurer que nous prenons en charge les normes et les certifications pour tirer parti des plates-formes commerciales et de l'infrastructure physique et numérique améliorée » a déclaré Patience Mutesi, directrice nationale de TMEA.

Les fonctionnaires ont également indiqué que l'accent a été mis sur l'agriculture étant donné que ce secteur représente 33 % du PIB du Rwanda et emploie 72 % de la population active.

Toujours dans le cadre de la Stratégie nationale de transformation (SNT1), le secteur des exportations devrait croître de 17 % par an et l'agriculture est l'un des principaux acteurs.

Avec l'augmentation de la productivité et l'élimination des barrières tarifaires régionales et mondiales, les questions normatives et SPS ont tendance à prendre de plus en plus d'importance, étant donné l'engagement des pays à protéger la santé publique, la santé animale et l'environnement sont érigés en priorités.

Quitus de certification

Au moins 90 entreprises, dont des PME, se conformeront à la norme ISO 22000 d'ici 2023, tandis que 40 autres obtiendront une certification supplémentaire dans des chaînes alimentaires spécifiques conformément à la norme ISO 22000 au cours de la même période, selon les responsables.

Le laboratoire de la RSB sera également modernisé et le système d'information de gestion sera modernisé pour améliorer l'échange d'informations avec les parties prenantes.

Selon Raymond Murenzi, directeur général de RSB, ils se sont engagés à aider le secteur privé à se conformer aux normes et à accéder aux marchés dans la région et au-delà.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.