Tunisie: La FIJ clôture un atelier régional consacré à l'organisation syndicale dans le secteur des médias numériques et de la jeunesse

communiqué de presse

Les échanges ont inclus une présentation de la FIJ sur les derniers développements en matière d'organisation syndicale dans les médias numériques à travers le monde et dans la région, et ses efforts continus pour renforcer les capacités des syndicats en la matière afin de surmonter les défis organisationnels, législatifs et techniques qui entravent l'encadrement des travailleurs du domaine.

Les participant(e)s ont également présenté des travaux sur la situation des médias numériques dans leur pays et les défis auxquels sont confrontés ses professionnels, en particulier la fragilité du secteur avec un effondrement continu des institutions médiatiques, la pénibilité des conditions de travail, les salaires bas, l'absence de couverture sociale et de droits professionnels y compris l'indépendance éditoriale, enfin l'existence de restrictions législatives entravant le travail des professionnels du secteur.

Les résultats des projets de coopération entre la FIJ et les syndicats des journalistes syriens et auritaniens en 2018, ont également été présentés, avec un zoom sur le travail d'enquête sur le secteur des médias numériques et de ses employés.

Les discussions ont mené à l'adoption d'un programme de travail visant à renforcer les efforts des syndicats pour l'organisation des journalistes du secteur, l'amélioration de leurs conditions de travail notamment la lutte contre la discrimination et la violence à l'égard des femmes journalistes. Ce programme comprend six axes :

Développement de rapports sur le secteur des médias numériques et sa syndicalisation.

Définition des besoins des journalistes du secteur numérique, surtout les plus jeunes.

Lutte contre la discrimination à l'égard des femmes journalistes, les agressions et le harcèlement en salle de rédaction et dans l'espace numérique ; promotion de l'égalité au sein des syndicats.

Soutien des journalistes travaillant en zone de conflits.

Renforcement et actualisation des structures syndicales pour suivre l'évolution du secteur et promotion de la démocratie au sein des organisations syndicales.

Renforcement de la coopération régionale en matière d'organisation syndicale du secteur numérique, à travers un soutien continu du groupe de travail syndical régional, et un encouragement des syndicats de la région à l'intégrer.

«L'avenir des syndicats passera aussi par le numérique»

Participant à la réunion, Anthony Bellanger, secrétaire général de la FIJ à déclaré : «Les syndicats sont le moyen de la société dans sa défense de l'intérêt collectif, des plus précaires, des plus faibles. Dans le monde arabe et au Moyen-Orient, les syndicats doivent également se préoccuper de la place des femmes dans leur exécutif, où elles sont trop souvent absentes. Beaucoup de jeunes femmes ont démontré qu'elles n'avaient rien à envier à leurs collègues masculins. L'avenir des syndicats passera aussi par le numérique, où travaillent essentiellement les jeunes. La FIJ et ses affiliés doivent accompagner ce mouvement.»

Monir Zaarour, directeur des politiques et des programmes de la FIJ dans le monde arabe et au Moyen-Orient, qui a supervisé l'organisation de cet atelier, a pour sa part déclaré : «Les défis et les difficultés rencontrés par les journalistes travaillant dans ce secteur ne doivent pas être sous-estimés, ils requièrent de réels efforts de la part de toutes les parties concernées. Mais nous avons les meilleurs atouts pour gagner cette bataille : l'esprit militant des jeunes journalistes syndicalisés et leur engagement fort pour l'instauration de la justice et de l'égalité».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: IFJ

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.