Congo-Kinshasa: Kinshasa - La Police MONUSCO plaide pour l'intégration du genre au sein de la PNC

communiqué de presse

Kinshasa, le 29 mars 2019 - A l'occasion de la journée internationale des droits de la femme, le Secrétariat Exécutif du Comité de Suivi de la Réforme de la Police (SE/CSRP), en collaboration avec la Composante Police de la MONUSCO, a organisé un atelier d'échanges et de partages d'expériences sur le thème « Ensemble promouvoir la paix, la sécurité et le genre par l'accès aux services publics de qualité ».

Cette rencontre, qui entre dans le cadre du partenariat UNPOL/PNC, a vu la participation de cinquante (50) femmes policières tout grade confondu du Commissariat Provincial de Kinshasa.

Dans son allocution, le représentant du Police Commissionner, le Colonel DAHER Waiss, a fait un long plaidoyer pour la promotion du genre dans toutes les sphères de la société congolaise et particulièrement au sein de la PNC. Il a dépeint la situation de vulnérabilité des femmes en général et particulièrement celle des femmes policières qui sont souvent victimes de discrimination, d'harcèlement, entre autres.

A sa suite, le Secrétaire Exécutif, le Général ELESSE Michel et la représentante de la Ministre Provinciale du Genre et Famille, ont tous abondé dans le même sens en dénonçant toute stigmatisation faite aux femmes et en plaidant pour leur émancipation.

Abordant le thème « la contribution des femmes de la PNC dans la promotion du genre, la sécurité et l'accès aux services publics de qualité »., la conférencière, Madame FAÏDA MWANGILWA, Ministre honoraire du genre, a dressé un tableau sombre de la situation des inégalités persistantes en RDC en dépit de la ratification des Traités et Conventions sur la discrimination faite aux femmes. Elle a par la suite indiqué le rôle important que la PNC doit jouer dans la promotion du genre.

Dans la même veine, madame Philomène Astrid EALE MBOYO, Cheffe de Division Urbaine en charge du Genre, Enfant et Famille de la ville de Kinshasa a proposé une « réflexion sur la question de la condition de la femme après quarante ans de célébration de la journée internationale ».

Elle a fait constater à travers sa présentation, la faible représentation des femmes dans les organes de décision en RDC, avant de recommander que des actions politiques fortes soient menées pour accroitre le nombre de femmes dans la gouvernance politique.

Ces deux exposés ont été suivis par des débats très intéressants montrant l'intérêt que les femmes de la PNC accordent à la problématique du Genre.

Clôturant l'atelier, le Général ELESSE Michel, du SE/CSRP a remercié la Composante police de la MONUSCO pour son appui à la réalisation de cette activité qui a permis à tous les participants d'échanger autour du thème national de cette année : « Ensemble promouvoir la paix, la sécurité et le genre par l'accès aux services publics de qualité » ; rejoignant le thème international « penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement ».

Il a enfin émis le souhait de voir « les fructueux échanges de ce jour contribuer à faire progresser la cause de l'égalité des chances et d'accès aux opportunités entre les deux sexes ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.