Afrique du Nord: Paris - Un concert de solidarité avec l'Algérie fait salle comble

À Paris, après la démission du président algérien Abdelaziz Bouteflika, des artistes se sont mobilisés pour l'Algérie. Un concert, intitulé « Un seul héros, le peuple - pour un changement en Algérie », a été organisé mercredi 3 avril au soir au Palace par Souad Massi pour soutenir la cause démocratique algérienne. La chanteuse kabyle, qui a quitté son pays à 25 ans pour faire carrière en France, a fait salle comble.

Devant huit cent Algériens, Soud Massi débute son concert avec Le Bien et le Mal, chanson symbolique : « pour remercier le courage et la maturité des manifestants et des manifestantes en Algérie. Je voulais leur prêter voix pour être un peu à l'écoute de la rue d'Algérie. Il faut être vigilant pour voir comment on va réaliser cette transition, avec qui, dans quelle condition. »

Dans la salle, des activistes politiques indépendants comme Samir Yahiaoui, coorganisateur du concert, demandent le départ de tout le système incarné par Bouteflika : « Le civisme est dans la rue et la sauvagerie est dans le système. Il y a une confiscation de l'Indépendance en 1962. On a libéré la terre, mais pas le peuple. Maintenant, on va libérer le peuple. »

« Il n'y a pas de retour en arrière »

Pour le public, le seul héros est le peuple : « Il n'y a pas de retour en arrière. C'est fini ! » « Malgré le fait qu'on est loin et qu'on est dans un autre pays, on est toujours là avec eux, corps et âme. »

Les bénéfices du spectacle de Souad Massi seront reversés à l'association SOS Villages d'Enfants de Draria, située près d'Alger.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.