Afrique de l'Ouest: Le pessimisme persistant du secteur privé sur le climat des affaires de l'UEMOA

Les chefs d'entreprises ne sont toujours pas satisfaits du climat des affaires qui prévaut dans la zone de l'Union Economique Monétaire Ouest Africaine (UEMOA).

Le bulletin mensuel des statistiques février 2019 de la Banque centrale des états de l'Afrique de l'ouest(Bceao) renseigne que l'indicateur du climat des affaires dans l'UEMOA est ressorti à 99,5 en février 2019, contre 99,3 en janvier 2019, au-dessous de sa tendance de long période, reflétant un léger pessimisme des chefs d'entreprises sur l'évolution de la conjoncture dans l'UEMOA.

Toutefois, poursuit la même source, la production industrielle a augmenté de 2,9% en février 2019, en glissement annuel, après une hausse de 1,0% en janvier 2019.

Quant à l'indice du chiffre d'affaires du commerce de détail, comparait-le document, il a progressé de 3,7%, en rythme annuel, après une augmentation de 2,3% notée le mois précédent.

Il confie que l'indice du chiffre d'affaires dans les services marchands est ressorti en hausse de 6,9% en février 2019, contre 3,4% en janvier 2019, tiré notamment par les services de transport et de communication.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.