Congo-Brazzaville: Hôtellerie - Un nouveau directeur général de Radisson Blu M'Bamou Palace Hotel, Brazzaville

Hôtelier passionné, Christophe Pagni a pris ses fonctions, la semaine dernière, succédant à Patrick D'Hoore, appelé à poursuivre son expérience en Belgique.

Le nouveau directeur général s'est fixé comme objectif de s'appuyer sur les bases déjà solides établies par son prédécesseur, de continuer à développer la qualité du produit et du service grâce à l'innovation avec, au centre de tous les efforts, une expérience mémorable et personnalisée pour tous les clients. L'apport et les compétences de ce nouveau directeur général sont vivement attendus. D'ailleurs, le personnel lui a souhaité un heureux séjour professionnel à la tête de cette structure hôtelière .

« Je suis convaincu que ce magnifique hôtel continuera à être une référence en matière d'hospitalité à Brazzaville », a déclaré Christophe Pagni, lors de sa prise de fonctions.

Le nouveau directeur général de Radisson Blu M'Bamou Palace Hotel a débuté sa carrière en 1990 en tant que chef de rang à l'hôtel Méridien de Londres, en Angleterre, après quatre ans d'études dans la célèbre école hôtelière de Lausanne, en Suisse. Au fil des années, il gravit les échelons en devenant assistant du responsable de la réception puis, responsable de la réception. En 2000, il entre dans le très réputé groupe Hyatt Hotels en tant que directeur des ventes où il restera à ce poste pendant quatre ans. A partir de 2004, Christophe Pagni entame son expérience de directeur général dans différents établissements en France et en Tunisie. Aujourd'hui, il vient relever le challenge de gérer ce prestigieux hôtel de Brazzaville.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.