Congo-Brazzaville: Voir ou revoir - « Maki'la »

Sorti officiellement à la soixante-huitième édition du festival international du film de Berlin, en février 2018, le premier long-métrage de Machérie Ekwa Bahango, une réalisatrice de 24 ans du Congo-Kinshasa, s'articule autour de la délinquance juvénile, le vol, la pauvreté, la prostitution et les violences faites à la femme.

"Maki'la", réalisé en lingala et sous-titré en anglais, a pour héroïne Maki. Retrouvée dans la rue à l'âge de 13 ans, elle est accueillie par Jonathan Kuba, un chef de gang, surnommé « Mbingazor ». Au départ, Mbingazor se montre comme son protecteur, en lui fournissant de quoi survivre. Au fil du temps, il l'a initiée à la vie de rue en l'incitant au vol, à la prostitution, à la drogue, etc.

N'ayant pas d'autres choix, Maki lui obéit et finit par devenir sa femme quelques temps après. Elle arrête ainsi de se prostituer et recrute à son service des enfants qui volent pour elle. Maki et Mbingazor forment le couple le plus puissant et respecté de la rue.

Vie de couple, pas toujours aisée avec un gangster, Maki se lasse très vite de la violence et de l'exploitation que lui fait subir son conjoint. Décidée, elle le quitte et s'enfuit en trouvant refuge dans un garage abandonné.

Alors qu'elle est dans un marché pour ses deals comme d'habitude, Maki sauve de la main des commerçantes la petite Acha qui s'échappait après avoir dérobé des articles sur un étalage.

Pas évident au début, mais la jeune femme ressent à son tour le besoin de protéger Acha, cette fillette encore novice à la vie de rue. Elle lui apprend donc à se battre pour survivre dans la rue. Fréquemment, Acha manifestait le désir de retrouver son frère dont elle ne connaissait que de nom car les deux s'étaient séparés alors qu'elle n'était qu'un bébé. Et un soir dans une conversation, les deux femmes réalisent que celui-ci n'est autre que Jonathan Kuba, l'ex-conjoint de Maki.

Animé de jalousie, Mbingazor qui cherche désespéramment Maki apprend par un de ses amis que cette dernière est devenue lesbienne avec une fillette, qui est en réalité sa sœur Acha dont il ignore l'existence. C'est alors le début du pire calvaire pour chacun d'eux. Entièrement tourné à Kinshasa, "Maki'la" est un film drame 100% congolais qui dure environ 1h 18 mn.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.