4 Avril 2019

Afrique du Nord: La Tunisie, une destination de choix

Une plateforme pour l'Afrique

Ce congrès est focalisé sur l'Afrique qui a besoin des compétences tunisiennes en matière de savoir-faire médical et paramédical ainsi que à le plan de l'industrie pharmaceutique. Il est donc question de faciliter l'accessibilité des pays africains en Tunisie à tous les niveaux à travers un travail de fond tendant à relancer la coopération avec ces pays, nous déclare la présidente de ce congrès et vice-président de la Fédération interprofessionnelle du tourisme tunisien, Dr Kaouther Meddeb.

A cet effet, des conférenciers sont venus de l'Inde, d'Ukraine, Etats-Unis, Canada, ainsi que d'Europe et bien d'autres pays pour prendre part aux travaux du congrès aux côtés des experts et médecins tunisiens. Le moment est venu pour démontrer que la Tunisie pourrait être une plateforme pour l'Afrique et une destination de santé par excellence à l'échelle mondiale et tenter de trouver des solutions à certaines contraintes, nous fait savoir la présidente du Congrès.

Tourisme médical : tous les atouts pour réussir

La première journée du congrès fût consacrée à la cérémonie d'ouverture marquée par les allocutions notamment de Nadia Fenina, DG investissement et exportation des services de santé relevant du ministère de la Santé, qui a déclaré que le système de santé tunisien, basé sur les compétences tunisiennes, est jugé aujourd'hui assez performant. Il résulte d'une complémentarité entre le public et le privé. Considéré comme référence au niveau des prestations des soins de la formation médicale et de la recherche scientifique, le secteur public assure et maîtrise la médecine de pointe dans toutes ses spécialités.

Ces dernières années, la Tunisie a réussi à créer un secteur industriel de haute technologie et couvrir une bonne partie de sa consommation. « Nous considérons que ce secteur constitue un axe important de développement à haute valeur ajoutée basée sur les évolutions technologiques. Le secteur de la santé représente un marché dynamique en perpétuelle croissance pouvant faire de la Tunisie une plateforme régionale de référence en matière d'exportation des services de santé, souligné Dr Nadia Fenina.

Nouvelles mesures pour mieux s'organiser

Elle rappelle qu'à l'échelle africaine, notre pays occupe le deuxième rang dans le domaine du tourisme de santé après l'Afrique du Sud, et dispose de tous les atouts, surtout d'un personnel médical et paramédical hautement qualifié, pour s'imposer comme une plateforme régionale d'exportation. Ces atouts seront renforcés par le développement de la stratégie et les outils de communication du ministère, ainsi que de la mise en place, prochainement, d'une agence de promotion des investissements et des exportations des services de santé. Un site web, rattaché à cette stratégie, est en phase de finalisation, il est conçu pour promouvoir la Tunisie comme destination favorite pour le tourisme de santé.

D'autres mesures sont annoncées par la représentante du ministère de la Santé, dont un projet de texte juridique qui est en phase d'élaboration très avancée et tend à mieux organiser les agences spécialisées dans le tourisme médical. Des mesures qui faciliteront la prise en charge des patients étrangers depuis leur départ jusqu'au retour dans leurs pays avec un suivi régulier et personnalisé. En plus, L'instance nationale d'évaluation et d'accréditation en santé (Ineas) va se pencher sur l'accréditation des structures de santé publique ou privées, locales et même étrangères.

L'approche innovante de ce congrès qui propose d'échanger les points de vue se rapportant aux stratégies à même de booster la destination Tunisie en services de santé interpelle une plus large pénétration dans le marché africain, souligne l'oratrice avant de conclure que cela offre un potentiel à promouvoir, particulièrement dans la médecine de pointe et une plus grande ouverture vers la clientèle européenne attirée par la chirurgie esthétique et les soins dentaires.

En matière de tourisme de santé, la Tunisie occupe une place remarquable et reconnue mondialement, particulièrement en Afrique pour les quatre produits du tourisme de santé, à savoir la thalassothérapie où elle se classe au second rang juste après la France, le tourisme esthétique, le tourisme des seniors dominé par les clients de l'Europe occidentale en raison de la douceur de notre climat, et enfin le thermalisme qui est en plein essor vu notre grand potentiel en sources naturelles, que ce soit dans le Nord ou dans le Sud du pays, a souligné dans son allocution le président de la Fédération interprofessionnelle du tourisme tunisien, Houssem Ben Azouz.

L'Afrique, grâce à la Tunisie et l'Afrique du Sud, a contribué depuis les années 2000 à l'essor du tourisme médical dans le monde sous la forme de forfaits organisés par des professionnels spécialisés (praticiens, cliniques et facilitateurs).Certes, la balance commerciale du tourisme médical entre l'Afrique et l'Europe occidentale est encore défavorable au continent africain mais il y a aujourd'hui une tendance inversée qui va permettre d'atténuer le déficit et équilibrer les échanges, constate l'orateur.

Dans ce même contexte, il a expliqué que la Tunisie est devenue une nouvelle destination du tourisme médical. Notre pays accueille environ 7 millions de touristes et cent mille expatriés, ce qui a facilité la découverte des compétences humaines tunisiennes en la matière et l'excellent niveau des soins. Cela a eu un impact positif sur le développement du tourisme médical dans notre pays qui a beaucoup misé depuis l'indépendance sur l'éducation et la santé. Mais après avoir fait ses preuves, la Tunisie doit faire face à une concurrence acharnée des nouvelles destinations du tourisme médical et de santé.

Un congrès riche en débats et en conférences traitant des sujets allant du tourisme médical aux initiatives de recherche médicale en cours, aux dernières innovations du secteur de la santé, aux futures opportunités commerciales dans le secteur de la santé, aux assurances et à la qualité des soins de santé, à la mondialisation des soins de santé. Mais c'est surtout un défi à relever et un challenge à gagner en matière de marketing et d'exportation de nos compétences en vue de promouvoir les atouts de notre secteur de la santé.

Tunisie

Libye/Tunisie - Le rapatriement d'armes françaises tourne au feuilleton

Intercepté le 14 avril à la frontière tunisienne en provenance de Tripoli, un convoi… Plus »

Copyright © 2019 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.