4 Avril 2019

Ile Maurice: Dans le Nord - Elle aurait été séquestrée, droguée et violée

Elle aurait été séquestrée pendant presqu'un mois. Une jeune femme, âgée de 28 ans, a porté plainte contre un habitant de Triolet d'une vingtaine d'années. Elle allègue avoir été également droguée et violée.

Cette habitante de Pointe-aux-Canonniers a expliqué aux enquêteurs qu'elle s'est disputée avec son époux le 4 mars. Suite à cela, elle a décidé de se rendre chez une amie à Grand-Baie. En route, elle a fait la connaissance du suspect, à Orchid Lane, Grand-Baie. Ce dernier lui a proposé de l'héberger le temps que sa situation s'arrange.

Elle soutient qu'elle s'est évanouie après avoir demandé une cigarette au jeune homme. À son réveil, une heure plus tard, la victime s'est retrouvée nue à côté du suspect. Elle lui a demandé des explications mais l'habitant de Triolet lui aurait fait du chantage si elle en parle.

Selon ses dires, elle aurait été séquestrée, droguée et violée pendant les trois semaines suivantes. Son présumé agresseur l'aurait aussi menacée avec un cutter. Le 31 mars, la jeune femme aurait réussi à s'enfuir et elle est retournée chez elle auprès de son époux.

Quant au suspect, qui est actuellement recherché, il a un casier judiciaire chargé. Il avait été arrêté dans le passé pour vol avec violence. Il a aussi été impliqué dans une affaire d'agression sur des policiers. Le jeune homme a aussi été interpellé pour port d'arme illégal, pour avoir saccagé des biens de l'État et pour avoir saccagé la maison de ses grands-parents.

Ile Maurice

Post-inondations - 4e jour de mobilisation, les sinistrés toujours décidés

Ce jeudi 25 avril, des centaines de sinistrés de Bain-des-Dames, Sainte-Croix, Roche-Bois, Cassis,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.