5 Avril 2019

Sierra Leone: Un rapport d'audit technique révèle un détournement de 1 milliard de dollars américains

« On constate que 1 036 milliards de dollars ont été emportés sous différentes formes, dont la plupart sont des sommes d'argent à rembourser et d'autres pour des enquêtes plus poussées. Il y a des noms de personnes, y compris d'anciens parlementaires, qui ont reçu de l'argent. Cette vérification spéciale n'a rien à voir avec les travaux des commissions d'enquête » a déclaré Jacob Jusu Saffa, ministre des Finances.

Sachant qu'il y a plus de fuites dans le système que prévu le ministère des Finances, avec l'appui du Département britannique pour le développement international (DFID), a demandé au Service d'audit de la Sierra Leone de procéder à un audit spécial des secteurs susmentionnés.

Une enquête efficace et crédible

Vingt-sept auditeurs du Ghana, de Tanzanie et du Kenya, experts en génie civil, en droit, en métrologie, en énergie, en télécommunications, en médecine légale et en fraude ont été engagés pour aider vingt-trois auditeurs du service d'audit à faire le travail correctement.

Selon le ministre Saffa, certaines des institutions auditées étaient gérées comme des fonds de boue, ou si quelqu'un voulait faire quelque chose il/elle pouvait simplement s'y rendre pour signer et collecter sans aucun contrôle approprié. Il a déclaré que ceux qui doivent rembourser l'argent à l'État devraient le faire d'ici le 30 juin 2019, mais il a souligné que le procureur général et le ministre de la Justice devront déterminer comment cela sera fait. L'argentier de l'État a aussi ajouté que l'équipe d'audit a procédé à des vérifications physiques pour s'assurer de l'existence des actifs et des conditions des entités. De nombreuses défaillances structurelles et administratives ont été détectées dans plusieurs institutions. Il est important pour nous de comprendre ce qui a mal tourné dans ce pays. Ceux qui doivent rembourser devront le faire parce qu'il s'agit d'argent du gouvernement.

Malversations

Sahr Jusu, secrétaire aux finances, a déclaré qu'une somme de 194 913,12 dollars et une quote-part de 392 millions de dollars des recettes de la passerelle internationale étaient versés en espèces à des particuliers au lieu du ministère de l'Information et de la Communication. Sans preuves. Des passations de marchés sur la base d'aucun appel d'offres. En guise d'illustrations, le contrat engagé par la Sierra Leone Cable Limited (SALCAB) pour des activités de sensibilisation multimédia promotionnelles qui s'élevait à 1 619 100,00 euros et versés à Kabaka Multimedia Entertainment.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sierra Leone

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.