Gabon: Le MJL est de nouveau sur le terrain

Le Mouvement des Jeunes Leaders (M.J.L), a lancé ses activités pour le compte de l'année 2019 par une incursion dans le Nord du Gabon, plus précisément dans le Haut-Komo, par des causeries qu'il a entretenues avec les populations villageoises. Cette démarche vise à collaborer avec des entrepreneurs qui rêvent de participer à la potentielle émergence économique du chef-lieu du département du Haut-Komo « Médouneu », ainsi qu'à celles de ses subdivisions administratives, à savoir les cantons Mvô-Abanga et Mbei.

Dans la période allant du 30 Mars au 03 Avril de l'année en cours, le MJL, a été au contact des populations de Médouneu et ses environs, pour échanger avec les entrepreneurs ruraux. Ce voyage qui a déporté les jeunes de la métropole gabonaise à l'arrière-pays, a été une mission qui a permis au Mouvement des Jeunes Leaders de renforcer les bases de celle initiée l'an dernier. En effet, durant ce voyage, le mouvement est passé du stade de la présentation à celui de la collaboration avec les populations, dans la perspective d'un éventuel partenariat. Durant ces quelques jours, le mouvement a présenté les possibilités qu'offre son incubateur « PRIVA », dans la gestion de projets.

Il faut dire que cette structure a déjà fait ses preuves à travers la gestion des projets qui ont bénéficié de l'appui financier des représentations diplomatiques. A l'exemple de l'association « Ayibé Environnement », qui a bénéficié d'une subvention de l'ambassade des USA, pour se perfectionner dans la récolte du miel à des fins commerciales. La présidente de ladite association a tenu à remercier le mouvement pendant une de ses étapes : « Nous n'aurions pas pu bénéficier de l'apport financier de l'ambassade des USA, qui s'élève à six millions de Francs, sans votre aide. Il faut noter que sur les 150 projets enregistrés à l'ambassade des USA en 2018, quatre ont été retenus, dont le nôtre. C'est dire à quel point le mouvement a été performant », témoigne maman Magui en langue locale.

Ce référent a enthousiasmé l'auditoire durant les causeries. Chose qui n'a pas laissé indifférent, Laurent Obiang Minstsa, membre actif du mouvement : « Nous sommes heureux de constater que vous adhérez à une vision qui nous permettra de booster l'économie de votre localité. L'action initiée avec l'association Ayibé environnement est le début d'une aventure qui va toucher plusieurs autres coopératives ... », d'ira-t-il.

Ce sentiment est partagé par les autres acteurs du mouvement, dont Victor Nze Ondong, qui souhaite voir beaucoup plus de jeunes s'investir dans le monde associatif : « Nous souhaitons faire partager notre expérience à nos sœurs et frères qui semblent être frileux à l'idée d'être au cœur des projets qui feront bouger les lignes. Nous n'avons pas la prétention d'être des sommités intellectuelles pour s'auto suffire. C'est pourquoi, nous demandons aux autres jeunes de se joindre à nous afin que nous puissions ensemble élaborer des projets qui vont participer à l'essor de nos villages... ». Ce périple du MJL dans le Haut-Komo, sonne l'entame d'une odyssée qui va s'étendre dans les neufs(9) provinces du Gabon.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.