Togo: "On a souffert pendant les 18 mois au sein de la C14 à cause du PNP", assène Me Isabelle Améganvi

Difficile rapprochement pérenne entre les partis de l'opposition togolaise. Et on risque de sentir la dernière déchirure au sein de la C14 pendant encore longtemps. C'est en tout cas ce que l'on peut conclure à la suite de la sortie de la vice-présidente de l'ANC ()Alliance Nationale pour le Changement), Isabelle Améganvi, chez nos confrères de Nana Fm, dans leur émission matinale "Le Débat".

Dame Améganvi tout en demandant du temps pour permettre au parti de Jean-Pierre Fabre de faire son bilan de ces 18 mois de cohabitation avec l'ensemble des 13 autres partis de cette Coalition y compris le PNP (Parti National Panafricain) de Tikpi Salifou Atchadam, ne s'est pas privée de préciser les deux raisons fondamentales qui ont conduit au retrait de cette formation politique de la C14.

"Notre départ au sein de la C14 a fondamentalement pour cause principale l'attitude du PNP pendant les 18 mois que nous avons passés ensemble. Ensuite, c'est le dernier évènement des partis politiques qui se sont précipités pour être à la CENI", a révélé Me Isabelle Améganvi.

En tout cas, au cours de cette émission, elle n'a pas été du tout tendre avec le parti de Tikpi Atchadam indiquant que « le PNP nous a causés du tort. Il faut le dire ainsi. Le PNP a causé du tort à l'ANC. Je le dis, je sais que je vais être vilipendée sur les réseaux sociaux, mais je l'assume ». Aussi, avait-elle poursuivi, "l'ANC a souffert pendant les 18 mois au sein de la C14 à cause du PNP. Aujourd'hui, je demande seulement aux gens de donner du temps à l'ANC de respirer un coup et de faire son bilan".

En toit cas, le PNP ainsi que les autres partis qui seront tentés par une future coalition avec l'ANC apprécieront.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.