Sénégal: Conférence internationale sur la discrimination, mardi

Dakar — Une conférence internationale sur le partenariat mondial pour des actions communes contre la discrimination basée sur le travail et l'ascendance, y compris le système des castes, s'ouvre mardi à 8h à l'Hôtel Fleur de Lys de Dakar, a appris l'APS.

La rencontre de trois jours, organisée par la Fondation TrustAfrica, "permettra de mener un dialogue approfondi avec les dirigeants des communautés africaines à propos de leurs expériences en matière de discrimination basée sur le travail et l'ascendance", indique un communiqué transmis à l'APS.

Cette conférence "facilitera une compréhension des structures existantes au sein des sociétés qui perpétuent la discrimination avec comme objectif principal la création d'une plateforme pour les droits humains et le développement durable conformément aux Objectifs de Développement Durable (ODD) de l'ONU 2015', souligne la même source.

Selon la Fondation TrustAfrica, "la question de la Discrimination basée sur le Travail et l'ascendance (DWD) est omniprésente à travers le monde depuis que plus de 260 millions de personnes font face à l'inégalité, la marginalisation et l'exclusion sous diverses formes".

Elle rappelle que ces pratiques "souvent associées à la discrimination basée sur l'ascendance et la discrimination qui se perpétue de génération en génération comme le système des castes et autres systèmes sociaux hiérarchiques, sont identifiées dans la plupart des régions du monde".

Ces formes de discrimination sont souvent éclipsées dans un contexte de l'esclavage intergénérationnel, ajoute la Fondation, notant que "le phénomène de DWD, bien que comprenant la ségrégation des emplois, le travail forcé et le travail indécent, dépasse la simple question du travail en général et englobe la ségrégation socioculturelle et l'exclusion économique qui entravent les progrès en matière de respect de droits humains fondamentaux".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.