6 Avril 2019

Cote d'Ivoire: Amoa Urbain - «Le prix Houphouët-Boigny pour la paix à Ambrose Madtha»

Après l'étape de Gbéléban (village maternel du président Ouattara), où il a souhaité une implication des guides religieux musulmans et de la chefferie traditionnelle pour désamorcer les potentiels conflits dans les esprits des Ivoiriens, le professeur Amoa Urbain, a, le vendredi 06 avril 2019, poursuivi son pèlerinage à la recherche de la paix en se rendant sur le site du décès de l'ancien Nonce apostolique, Ambrose Madtha, dans le village de Gueupleu, à 8km de Man.

Durant une trentaine de minutes de recueillement et de prière, Amoa Urbain n'a pas tari d'éloges pour rendre hommage à l'illustre disparu dont la fin est survenue alors qu'il œuvrait à la réconciliation en Côte d'Ivoire. « Que le Prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix 2018 soit attribué à Monseigneur Ambrose Madtha à titre posthume. Ce serait un acte de reconnaissance. Puissent les autorités de notre pays s'en souvenir, et que ce ne soit pas un acte spectaculaire mais un acte qui nous interpellera tous », a-t-il plaidé.

L'Officier des Arts et des Lettres désormais homme politique, qu'est Amoa Urbain a salué les valeurs de don de soi, d'altruisme et de dilection du prochain qui ont caractérisé ce suprême pontife : « Je suis venu en ce lieu de décès, de haute spiritualité, pour me souvenir de cet homme de grande foi, Son éminence Monseigneur Ambrose Madtha. Je suis venu interpeller la conscience africaine pour que toute la Côte d'Ivoire, et toute l'Afrique se souviennent de sa contribution à la recherche de la paix pour notre pays, lui qui n'était des nôtres (Ndrl: Ivoiriens), pour chercher à rassembler les fils et les filles de notre pays ».

Il a souhaité que des messes soient de nouveau dites en souvenir de l'ancien diplomate du Saint siège. Il s'est aussi s'est félicité que Monseigneur Ambrose Madtha ait partagé ses trouvailles académiques à savoir la diplomatie africaine et la théorie de l'évitement, qui conduisent vers la recherche de la paix, la prévention et la résolution des conflits.

Ambrose Madtha est décédé, le samedi 08 décembre 2012, des suites d'un accident de circulation à Gueupleu, à Man.

Cote d'Ivoire

Entente Ghana-Côte d'Ivoire sur le cacao - «Une rupture historique»

Ivoiriens et Ghanéens ont réussi à imposer aux industriels de la filière cacao une taxe de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.