Congo-Brazzaville: Incivisme - Des toilettes publiques vandalisées à Brazzaville

Quelques cabines abritant les lieux d'aisance dans la ville capitale sont saccagées par des bandits, alors qu'elles ne sont pas encore opérationnelles. De quoi redoubler de vigilance pour éviter que ces actes se généralisent sur d'autres sites.

L'installation des toilettes publiques est une initiative née de la volonté de la mairie de Brazzaville de répondre aux exigences de l'hygiène. Le président du Conseil municipal, maire de la ville, Christian Roger Okemba, avait lancé le processus à son arrivée à la tête de la structure, en 2017. Une mesure salvatrice pour les citoyens.

Il y a pourtant des inciviques qui ne mesurent pas l'importance de cette initiative au regard des dégâts observés sur le terrain. Au niveau des toilettes publiques installées près du stade Marchand, à Bacongo, deuxième arrondissement de la capitale, deux sur trois portes ont été emportées. Lavabos, cuvettes, robinets et autres équipements intérieurs sont volés depuis quelques mois déjà. « Lorsque ces toilettes ont été vandalisées pour la première fois, la mairie avait réparé les dégâts causés par des citoyens inciviques. Malheureusement, ces derniers sont revenus à la charge pour la deuxième fois », selon les fleuristes qui commercent sur place. La réalité est la même pour les toilettes publiques installées sur le boulevard Alfred-Raoul.

Dans d'autres quartiers de la capitale, les toilettes publiques sont en bon état même si elles ne sont pas encore opérationnelles. A la mairie, les sources concordantes indiquent que le chantier, dans son ensemble, est encore en cours. C'est ce qui explique le fait que jusque-là, ces toilettes ne sont pas encore ouvertes au public. Il faudrait assurément attendre la fin des travaux du chantier dans différents quartiers de Brazzaville pour inaugurer, une fois pour toutes, ces toilettes publiques.

En attendant, la mairie devrait redoubler de vigilance pour éviter que les actes de vandalisme constatés sur le site du stade Marchand ne se propagent sur d'autres. Pour l'heure, au niveau des toilettes vandalisées, les inciviques y font ce qu'ils veulent, des sales besognes notamment.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.