6 Avril 2019

Congo-Kinshasa: Institutions - Installation du bureau provisoire du Sénat

La structure, installée le 5 avril, sera présidée par le doyen d'âge des sénateurs, Mambaleo Mughuba Intunda Milamba, secondé par Victorine Lwese et Marie Josée Kamitatu, les plus jeunes sénatrices élues.

Après l'élection au second degré des sénateurs, le 15 mars dernier, la session extraordinaire de la chambre haute du parlement a été ouverte, 5 avril, avec l'installation du bureau provisoire. Durant la cérémonie présidée par le secrétariat général de l'administration du Sénat, les élus dans les vingt-quatre provinces sur les vingt-six que compte la République démocratique du Congo, où les élections ont été organisées, ont identifié le plus âgé d'entre eux et les deux moins âgés, conformément à l'article 114 de la Constitution et l'article 224 de la loi électorale..

Mamboleo Mughuba Intunda Milamba, de l'Union pour la nation congolaise, 83 ans et élu de la province du Nord-Kivu, a été désigné comme président du bureau provisoire. Il sera secondé par les deux plus jeunes élues, à savoir Victorine Lwese (30 ans, indépendante), et Marie Josée Kamitatu (31 ans, élue pour le compte du G7). Cependant, les deux benjamines du Sénat n'ont pas été bien accueillies par leurs pairs dont beaucoup ont émis des doutes sur leur âge, soupçonnant un tripatouillage avec la complicité de la Commission électorale nationale indépendante, sommée de revisiter les dossiers des incriminées.

Ce bureau provisoire a pour missions la validation des mandats des sénateurs nouvellement élus, la rédaction du règlement intérieur de la chambre haute du parlement ainsi que l'organisation de l'élection du bureau définitif. Il est à noter que le nombre de sénateurs, initialement fixé à cent huit pour la dernière législature, est passé actuellement à cent neuf. « Joseph Kabila, sénateur à vie, augmente le nombre de sièges qui passe de cent huit à cent neuf », a expliqué le secrétaire général de l'administration du Sénat.

Notons que ce Sénat est composé en majorité par des élus du camp de l'ex-président, Joseph Kabila. Huit sénateurs seulement ayant siégé à la chambre haute sous la présidence de Léon Kengo wa Dondo ont été réélus.

Congo-Kinshasa

La DGM lance une opération de contrôle des étrangers

Combien d'étrangers y-a-t-il en RDC ? Quelles sont leurs activités réelles ? Combien parmi eux sont… Plus »

Copyright © 2019 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.