Mauritanie: Nouvelle coalition de l'opposition autour de Mohamed Ould Maouloud

En Mauritanie, une nouvelle coordination de 3 partis d'opposition, dont le RFD d'Ahmed Ould Daddah, a été créée ce vendredi 5 avril à Nouakchott. La Coalition des forces du changement démocratique prendra part à l'élection présidentielle de juin prochain. Un scrutin pour lequel elle s'est choisi un candidat en la personne de Mohamed Ould Maouloud, président du FNDU, forum de l'opposition, et de l'UFP, l'Union des forces de progrès.

C'est sous les applaudissements du public de la salle des conférences du RFD et des membres de la nouvelle coalition, que la candidature de Mohamed Ould Maouloud a été annoncée par le secrétaire permanent du Rassemblement des forces démocratiques, Limam Ahmed Mouhamedou.

« Ces femmes et ces hommes pensent que le président Mohamed Ould Maouloud est capable de mener à bien ce combat. Nous l'avons porté à cette candidature parce que nous avons confiance en lui. »

La coordination est composée du Rassemblement des forces démocratiques, de l'Union nationale pour l'alternance démocratique (Unad) et de l'Union des forces de progrès. Ould Maouloud a salué le combat politique pour le changement que mènent les membres de la coalition depuis bientôt 30 ans. « Il est évident qu'on peut avoir confiance aussi en cette force parce que c'est elle qui porte le projet du changement démocratique en Mauritanie depuis 27 ans. »

La nouvelle coalition a fait voler en éclat une autre coordination, l'Alliance électorale de l'opposition démocratique fondée en juillet dernier. Elle était déjà fragilisée par l'absence de consensus autour d'un candidat unique de l'opposition.

De son éclatement sont nés deux groupes. L'un, animé par les islamistes de Tawassoul, soutient l'ancien Premier ministre Sidi Ould Boubacar et l'autre groupe, guidé par le RFD, se démarque avec la candidature de Ould Maouloud.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.