6 Avril 2019

Afrique: Ligue des champions - Le WAC à Conakry pour surpasser Horoya

Coupe de la Confédération : Sacré client pour le HUSA et un adversaire dans les cordes de la RSB

Place en cette fin de semaine à la compétition continentale avec le tour des quarts de finale aller de la Ligue des champions et de la Coupe de la Confédération. Bien entendu, trois clubs marocains sont de la partie, à savoir le WAC, la RSB et le HUSA, et aspirent à franchir ce cap et pourquoi pas aller jusqu'au bout.

En C1, le Wydad aura à donner le ton, ce samedi à partir de 17 heures au stade 28 septembre, à son homologue guinéen de Horoya Conakry. Une formation que le WAC connaît fort bien et qu'il avait affrontée et gagnée lors de la précédente édition de la Ligue des champions.

Pour ce match, excepté Yahya Jabrane, absent pour cumul d'avertissements, l'effectif wydadi se trouve au grand complet avec un moral motivé à bloc, ne voulant rien lâcher en cours de route.

Il est vrai que le Horoya n'est pas à cataloguer parmi les foudres de guerre mais il reste un sacré morceau habitué à ce genre d'épreuve, comptant dans ses rangs des éléments aguerris qui ne manqueront certainement pas de jouer à fond leurs chances devant un Wydad sommé plus que jamais de soigner ses virées en dehors de ses bases.

Pour le coach des Rouges, Fouzi Benzarti, le match ne sera pas une simple sinécure mais pour ce vieux routier du football africain, le WAC n'a pas d'excuses et doit négocier cette confrontation sans dégâts car l'objectif est la consécration finale.

A noter que ce match sera sifflé par l'arbitre gabonais Eric Arnaud Otogo Castane, sachant que les autres quarts de finale aller, programmés également samedi, opposeront les Sud-Africains de Mamelodi Sundowns aux Egyptiens d'Al Ahly, les Tanzaniens de Simba Sport aux Congolais (RDC) du TP Mazembe et les Algériens du Club sportif constantinois aux Tunisiens de l'Espérance.

En Coupe de la Confédération, en l'absence du tenant du titre, le Raja éliminé lors de la phase de poule, la tâche incombe désormais à la RSB et au HUSA de défendre les couleurs nationales. Les Berkanis affronteront, ce dimanche à 14 heures au stade Misc Kasarani à Nairobi, l'équipe kényane de Gor Mahia FC, match arbitré par le referee botswanais Joshua Bondo.

La RSS, sortie la saison dernière à ce stade de la compétition, nourrit l'espoir légitime de faire mieux lors de l'édition 2019, d'autant plus que toutes les conditions sont réunies pour sinon réussir pleinement la campagne du moins aller le plus loin possible.

Lors de ce match, le coach de la Renaissance, Mounir Jaâouani, devra faire sans quelques-uns des cadres de l'équipe, comme Alain Traoré et Abdessamad Lambarki, mais l'effectif dépêché ne manque ni d'expérience, ni de détermination, capable de mener le club à bon port.

Quant au Hassania, c'est un sacré client, les Egyptiens du Zamalek, auquel il a eu droit dans ce tour des quarts de finale, avec une première manche ce dimanche au Grand stade d'Agadir à 20 heures.

Sur le papier, se sont les Cairotes qui partent favoris, mais sur le terrain les Soussis sont capables de renverser la donne et pour ce faire, ils ont besoin de mettre tous les atouts de leur côté, à commencer par un public sommé de venir en masse donner de la voix et soutenir l'équipe dans un match qui s'annonce compliqué et dont les débats seront officiés par l'arbitre tunisien Sadok Selmi.

Outre les confrontations où se trouvent engagés les clubs marocains, les deux autres quarts verront la présence de deux clubs tunisiens, en l'occurrence l'Etoile du Sahel et le Club Sfaxien qui croiseront le fer respectivement avec Nkana FC de Zambie et El Hilal du Soudan.

Il convient de signaler en dernier lieu que les matches retour de ce tour auront le samedi 13 avril pour la Ligue des champions et le lendemain 14 pour la Coupe de la Confédération CAF.

Maroc

L'insoutenable quotidien des saisonnières marocaines en Espagne

La Caravana Abriendo Fronteras met en lumière des pratiques d'un autre âge Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.