6 Avril 2019

Mali: Des dizaines de milliers de manifestants contre les violences

Bamako — De 30.000, selon la police, à 50.000 personnes, selon les organisateurs, ont manifesté vendredi à Bamako à l'appel de chefs religieux musulmans, d'associations peules, de l'opposition et de la société civile pour dénoncer les violences dans le centre du Mali, avant d'être dispersées par la police.

La semaine dernière, les associations peules avaient annoncé puis reporté à deux reprises une manifestation dans la capitale pour condamner le massacre le 23 mars de quelque 160 habitants du village peul d'Ogossagou par des membres présumés de groupes de chasseurs dogons affirmant lutter contre les terroristes.

Au lendemain de tuerie d'Ogossagou, le gouvernement a prononcé le 24 mars la dissolution d'une association de chasseurs dogons, lui reprochant de s'être "écartée de ses objectifs initiaux" et a remplacé les principaux chefs d'état-major.

Ces limogeages au sommet de la hiérarchie militaire interviennent également après une attaque terroriste le 17 mars contre un camp de l'armée à Dioura (centre), au cours de laquelle 26 soldats ont péri.

"Comme un seul homme le peuple malien est sorti pour dire non à la violence et non au nettoyage ethnique", s'est félicitée dans un communiqué l'association Kisal, qui défend les droits des populations pastorales.

Mali

Dr Boubou Cissé - « Je ne suis pas un messie, mais... »

Depuis le 22 avril 2019, le Mali a un nouveau Premier ministre, Dr Boubou Cissé ancien ministre de l'Economie et… Plus »

Copyright © 2019 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.