7 Avril 2019

Tunisie: Victoire méritée

CSHL : Gasmi, Meskini, Zarrouk, Ouni (Kanzari), Mabrouk, Aboud (Koukabou), Massamba, Bouzid (Ben Salem), Khaoui, Koudai, Sangare.

USM : Jrad, Machmoum, Zouhaïer, Sdiri (Hichri), Omrane, Ben Romdhane, Chtioui, Jelassi, Kabou, Ali Amri (Langolama), Y. Amri (Sabbahi)

Les banlieusards, qui recevaient l'USM en verve depuis quelques semaines, étaient plus que jamais dans l'obligation de gagner. Leur classement en bas du tableau ne leur permet plus de gâcher des points, tout particulièrement à domicile... Encouragés par un public acquis totalement à leur cause, les Hammam-Lifois se ruèrent immédiatement dans le camp adverse. La première alerte est venue de Koudai, lorsque, bien placé, son tir croisé sortit tout juste à côté (13'). Deux minutes plus tard, Khaoui tira mais le gardien Jrad était bien placé pour bloquer le ballon. Les locaux refusent cette entrée fracassante et reculent face à la maîtrise tactique des Monastiriens.

Ces derniers reprennent leur domination, bien aidés par Elyes Djelassi, ce dernier a encore une fois été le meilleur de son équipe en orchestrant les offensives de ses coéquipiers. Sentant le danger, les Hammam-Lifois se réveillèrent et obtinrent un coup franc bien botté par Bouzid mais Jrad fut vigilant (31'). Mais les visiteurs passèrent en attaque pour menacer sérieusement l'arrière garde amputée de son stratège Boulaâbi suspendu. Et à la 43', après un coup franc bien tiré par Djelassi, le défenseur monastirien Zouhaïer loba le gardien hammam-lifois après une double gaffe du duo Meskini-Gasmi, ce but est venu confirmer l'ascendant des protégés de Dridi dans cette première mi-temps.

Le jeu direct des Monastiriens

Après la pause, les Hammam-Lifois, n'ayant plus rien à perdre, montent à l'attaque. Sauf que toutes leurs tentatives ont été vouées à l'échec en dépit des rentrées de Kanzari et Koukabou, c'est que les Monastiriens ont réussi à couper toutes les balles dès le milieu du terrain. A la 62', Amri fallit aggraver le score après un travail de sape de Kabou. Sentant le danger, Sellimi fit remplacer Aboud par Marcelli pour redonner plus de percussion à l'attaque du CSHL pour égaliser. Appliqués à souhait, les visiteurs gérèrent leur avance en dépit des assauts de Ben Salem. A la 81', profitant des contre-attaques, Chtioui sert Amri, mais le tir de ce dernier percuta le poteau. Encore une fois, Kabou, seul, rata l'occasion d'aggraver le score. L'USM a signé une victoire très importante. Le CSHL pour sa part a compromis ses chances pour se maintenir en Ligue 1.

Tunisie

EST - Wydad - La finale sera rejouée, réitère la CAF

L'affaire Espérance de Tunis et le Wydad de Casablanca a fait couler beaucoup d'encres et de salives. La CAF veut… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.