Tunisie: Optimistes et vigilants !

7 Avril 2019

Mais la Coupe de la CAF n'est pas encore terminée et les camarades de Jmel sont décidés de ne pas s'arrêter là. Il leur faudra jouer avec les tripes dans ces quarts de finales qui s'annoncent difficiles.

Face à l'équipe soudanaise d'Al Hilal qui ne cesse de progresser dans tous les domaines physique, technique et tactique, les protégés de Lemerre sont déterminés à briser les barrières et faire appel à toute leur culture footballistique et leur rigueur et à toute leur force mentale pour venir à bout de leurs adversaires.

Chikhaoui dans le couloir gauche

En d'autres termes, chacun doit faire son travail-- et même un peu plus -- dans le cadre du collectif.

Ce qui nous rassure, c'est que les Etoilés possèdent une capacité d'assimilation et, par-là, l'application sur le terrain qui leur confère une longueur d'avance sur les protégés de Nabil Kouki. Hanachi navigue avec un égal bonheur aussi bien sur le côté gauche que droit, bien aidé par Kechrida, le néo-défenseur de charme du football tunisien. Chikhaoui quitte souvent son habit de demi-gauche pour passer à celui d'avant-centre. Msakni réussit dans toutes les positions. La liste est encore longue avec Boughattas en défense, Ben Amor toujours égal à lui-même, Aouadhi, la sentinelle, et autre Hadj Hassen... cette richesse et cette culture tactique très poussée constituent autant d'atouts qui vont déstabiliser un adversaire fort redoutable, mais qu'on n'a pas vu exceller sur le plan de la créativité avec, notamment, sa défense plate.Attention, cela ne veut nullement dire que les Soudanais d'Al Hilal ne sont pas bons, mais plutôt qu'ils sont à la portée des protégés de Lemerre pour peu que ces derniers utilisent à bon escient toutes les armes à leur disposition. Dernier souhait : que le gardien étoilé Bdiri sort le grand jeu.

Il n'y a aucune raison pour qu'il ne confirme pas son retour en force comme ce fut face à l'USBG en apportant un gros capital confiance.

Quelque chose nous dit que cette équipe étoilée est partie une nouvelle fois pour gagner et prendre option avant le match retour à Khartoum qui s'annonce infernal. Belarbi, Laâribi, Gonzales, Methenni et Kridène sont fin prêts pour aider leurs coéquipiers, et ce, en fonction des événements de ce match aller. Cela va être palpitant.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.